Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 16:55
Eschscholzias dans un jardin - feuilles -
Eschscholzias dans un jardin - feuilles -

Eschscholzias dans un jardin - feuilles -

~~Eschscholzia, voici un mot bien difficile à écrire sans fautes ! Sur la flore de Fournier (1946), c’était Eschscholtzia, Flora Gallica (2014) a supprimé le t…

C’est plus simple de l’appeler « Pavot de Californie » : la plante est en effet originaire du S-O des Etats-Unis. En mars 2015, notre amie Françoise a vu des champs de California Poppy à perte de vue dans la Réserve d’Antelope Valley.

Et c’est bien un Pavot, famille des Papavéracées, comme le coquelicot. Mais la capsule ne ressemble pas à celle du coquelicot, elle est très longue (5 à 10 cm).

La capsule est très longue.
La capsule est très longue.

La capsule est très longue.

~~Dans la nature les pétales sont de couleur orange, mais les variétés cultivées peuvent être jaune pâle, blanc crème …

Eschscholzia ou Pavot de Californie

~~Cette plante annuelle se ressème spontanément. Parfois les graines quittent le jardin, elles vont dans la nature et peuvent même devenir envahissantes.

Sabrina devant un talus couvert d'Eschscholzias, en Tarentaise

Sabrina devant un talus couvert d'Eschscholzias, en Tarentaise

~~Cette plante a été décrite en 1820 par l’écrivain Adalbert von Chamisso.

Louis Charles Adélaïde de Chamissot de Boncourt est né en France au château de Boncourt (Champagne) en 1781. Il émigre en Allemagne avec sa famille en 1790 pour fuir la Révolution. A 20 ans, il adopte le prénom Adalbert, il choisit d’écrire en allemand tout en gardant sa nationalité française. « Ma patrie : je suis français en Allemagne et allemand en France, catholique chez les protestants, protestant chez les catholiques, philosophe chez les gens religieux et cagot chez les gens sans préjugés ; homme du monde chez les savants, et pédant dans le monde, jacobin chez les aristocrates, et chez les démocrates un noble, un homme de l’Ancien Régime, etc. Je ne suis nulle part de mise, je suis partout étranger. »

Son œuvre la plus célèbre, c’est « La merveilleuse histoire de Peter Schlemihl » (1814), l'histoire d'un homme qui a vendu son ombre et qui court le monde pour la retrouver.

Mais Chamisso est aussi naturaliste-botaniste. Il participe de 1815 à 1818 à un voyage scientifique autour du monde (île des Pâques, Californie, Hawaï, archipel des Marshall…) sur le vaisseau russe Rurik, commandé par le capitaine russe Otto von Kotzebue. Une île du détroit de Behring porte son nom : l’île de Chamisso.

Au retour, en 1820, il dédie le Pavot de Californie à un compagnon de voyage, le médecin-botaniste estonien Johann-Friedrich Eschscholtz (…pourquoi le t a-t-il été supprimé ??). Les Indiens utilisaient cette plante contre les maux de tête, de dents et comme somnifère. Le botaniste Chamisso a décrit aussi Myrica californica et d’autres plantes et arbres du Mexique en collaboration avec Diederich Franz Leonhard von Schlechtendal.

~~ Monique

Partager cet article

Repost 0
Published by groupe nature - dans PLANTES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du groupe nature
  • Le blog du groupe nature
  • : passionnés de nature...
  • Contact

Rechercher

Catégories