Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sortie sur les lapiaz de Flaine

Avec quelques amis, nous avons profité des dernières belles journées et avant que la télécabine ne ferme pour parcourir une partie de cette vaste zone étrange que constituent "les Grandes Platières" de Flaine, autrement appelé "Désert de Platé".

La station de Flaine située à 1600m d'altitude est le résultat de quelques audacieux (architectes, financiers, constructeurs…) qui ont fait le pari de créer une station hors normes, au milieu des années 60, dans un milieu vierge, hostile, inaccessible. Les artisans de cette réalisation sont les familles Boissonnas/Schlumberger et l'architecte Marcel Brauer.

Sortie sur les lapiaz de Flaine

Avec ses immeubles en béton brut accrochés aux falaises, Flaine se démarquait alors des autres stations de sports d'hiver avec leurs pseudo-chalets montagnards. Elle a été inaugurée en janvier 1967, après de longues discussions et négociations avec les élus notamment et des travaux titanesques.

Nous avons donc pris de l'altitude et rejoint en télécabine le sommet des Grandes Platières (2480m). En arrivant sur le point le plus haut du Désert de Platé, le spectacle est à couper le souffle : vue imprenable sur la chaine du Mont-Blanc tout proche.

Sortie sur les lapiaz de Flaine

Nous avions dans notre groupe un passionné de géologie qui nous a donné de nombreuses explications sur les différentes roches en présence, sur la formation des lapiaz, sur les nombreux fossiles que nous avons pu admirer.

Plus grand lapiaz d’Europe (1980 ha), le désert du Platé est le témoin d’une période allant du jurassique (-200M années) au Crétacé inférieur (- 65M). Nous avons pu voir les traces d’un océan tropical  sur des « banquettes » du jurassique supérieur (mer de Thétis) avec des coraux solitaires, des ammonites et nautiles ainsi que de nombreux cérithes… Ces emplacements  en zone protégée sont exceptionnels en raison de la qualité des traces. Tout autour, les montagnes sont le reflet des différentes phases géologiques : pente douce pour la marne  = mer profonde, pente forte (calcaire) = mer tropicale.

Ammonite

Ammonite

Nautile

Nautile

Cérithe

Cérithe

 

La descente à pied jusqu'au col du Colonney nous a réservé une belle surprise : une nombreuse famille de bouquetins nous attendait au col. Pique-nique à mi-chemin entre le col et la station.

Sortie sur les lapiaz de Flaine

Tout au long de notre longue descente, nous avons pu relever une longue liste de fleurs d'altitude encore bien présentes, comme par exemple :

    Vergerette uniflore

Vergerette uniflore

     Renoncule alpestre

Renoncule alpestre

Tabouret à feuilles rondes

Tabouret à feuilles rondes

Dryoptère de Villars

Dryoptère de Villars

     Armérie des Alpes

Armérie des Alpes

 Gentiane des neiges

Gentiane des neiges

       Botryche lunaire

Botryche lunaire

Cette sortie à Flaine laissera de bons souvenirs aux participants, tant par les paysages découverts, que par la flore et les curiosités géologiques des lieux découverts.

                                                                                                        Pierre Melin

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article