Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout au long du Sentier des Douaniers

Comme son nom l'indique, il était à l'origine destiné à la surveillance des côtes. Le 1er sentier douanier est créé en 1791 pour surveiller le commerce et les débarquements frauduleux sur la côte. Aujourd'hui, on rencontre encore régulièrement sur son parcours des guérites de surveillance.

1 Refuge de gardien de côte à Lanildut

1 Refuge de gardien de côte à Lanildut

Son aménagement à des fins touristiques commence en 1968. Le GR 34, très prisé des touristes et randonneurs, ne quitte quasiment jamais la côte bretonne et relie le Mont-Saint-Michel à Saint-Nazaire en parcourant près de 2000 kms. Il permet de découvrir des paysages magnifiques (falaises, plages, baies, ports…) et à proximité de nombreux villages et bâtiments (églises, chapelles, enclos paroissiaux, châteaux, maisons à colombages…).

 2 Le jubé polychrome de la chapelle de Kerfous       3 Le port de la Pointe de Gwin Zégal
 2 Le jubé polychrome de la chapelle de Kerfous       3 Le port de la Pointe de Gwin Zégal

2 Le jubé polychrome de la chapelle de Kerfous 3 Le port de la Pointe de Gwin Zégal

On peut aussi apprendre ce qu'était la vie des goémoniers de la côte nord de Bretagne. Un petit musée à Plouguerneau (Finistère) permet de mieux connaitre leurs conditions de vie et de travail d'alors. La Maison de l'Algue à Lanildut nous dit tout sur les algues (un article traitera ce sujet).

4  La maison des goémoniers de Plouguerneau

4 La maison des goémoniers de Plouguerneau

Au cours d'un séjour de 15 jours, de Saint-Malo à Brest, nous avons parcouru plusieurs sections du Sentier des Douaniers, à Plouha (baie de Saint-Brieuc), à l'Armor (Sillon de Talbert), à Ploumanac (Côte de Granit Rose), à la Pointe de Primel (baie de Morlaix), à la Pointe de Corsen (la plus à l'ouest de la France continentale).

5  A la Pointe de Primel

5 A la Pointe de Primel

Nous avons ainsi pu admirer quelques plantes, encore fleuries : rappelons-nous que la Bretagne est une région essentiellement granitique, exposée aux vents marins iodés.

Citons d'abord les 3 plantes représentatives de la Bretagne : l'artichaut produit entre le Conquet et Paimpol (80% de la production française), l'ajonc (Ulex europaeus) et la bruyère (Erica cinerea).

6 Champ d'artichauts          7 L'ajonc de Bretagne
6 Champ d'artichauts          7 L'ajonc de Bretagne

6 Champ d'artichauts 7 L'ajonc de Bretagne

8  La bruyère cendrée

8 La bruyère cendrée

Sur ou entre les rochers, difficile de manquer cette Apiacée, la Criste marine ou Perce-pierre (Crithmum maritimum) d'un vert-jaune éclatant, le Pavot jaune des sables (Glaucium flavum) et le Panicaut des sables ou Chardon bleu (Eryngium maritimum).

 9 La criste marine très présente sur le littoral     10 Le pavot jaune sur le Sillon de Talbert
 9 La criste marine très présente sur le littoral     10 Le pavot jaune sur le Sillon de Talbert

9 La criste marine très présente sur le littoral 10 Le pavot jaune sur le Sillon de Talbert

11 Le chardon bleu lui-aussi sur le Sillon de Talbert

11 Le chardon bleu lui-aussi sur le Sillon de Talbert

 

Plusieurs surprises pour moi : le Cyclamen de Naples (Cyclamen hederifolium) qui semble s'être accommodé à la Pointe de Primel, le Silène à une fleur (Silene uniflora), la Linaire rampante (Linaria repens), toutes deux très présentes le long du sentier des falaises de Plouha.

12 Le cyclamen à la Pointe de Primel       13 Le silène le long du sentier vers la Pointe de Gwin Zégal
12 Le cyclamen à la Pointe de Primel       13 Le silène le long du sentier vers la Pointe de Gwin Zégal

12 Le cyclamen à la Pointe de Primel 13 Le silène le long du sentier vers la Pointe de Gwin Zégal

14  La linaire au-dessus de Plouha

14 La linaire au-dessus de Plouha

Et bien d'autres comme la Spergulaire des rochers (Spergula rupicola), l'Armérie maritime (Armeria maritima), la Digitale pourpre (Digitalis purpurea), ou encore la Campanule des murailles (Campanula portenschlagiana) et la Vergerette des murailles (Erigeron karvinskianus), toutes deux très répandues sur les murs et en bordures de chemins dans les villages, la dernière envahissante.

15 La spergulaire des rochers        16 La campanule des murailles
15 La spergulaire des rochers        16 La campanule des murailles

15 La spergulaire des rochers 16 La campanule des murailles

17 La vergerette des murailles

17 La vergerette des murailles

Nous avons aperçu aussi quelques oiseaux, faisans, hérons, mouettes, goélands et autres cormorans

18  Le traquet motteux à la Pointe de Primel     19 Le Tournepierre à collier sur les plages de Meneham
18  Le traquet motteux à la Pointe de Primel     19 Le Tournepierre à collier sur les plages de Meneham

18 Le traquet motteux à la Pointe de Primel 19 Le Tournepierre à collier sur les plages de Meneham

 

Le séjour fut évidemment trop court. Nous nous sommes promis d'y retourner au plus vite, il y a tant de choses à voir encore, à apprendre, à approfondir !

 

 

                                                                                                                                                             Pierre

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article