Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La coccinelle à 24 points, Subcoccinella 24 punctata

C’est une petite coccinelle rouge orangé à points noirs.

Les élytres sont couverts de poils, ils portent en général 12 points noirs, parfois fusionnés.

La coccinelle à 24 points, Subcoccinella 24 punctata
Giez (74),     - accouplement
Giez (74),     - accouplement

Giez (74), - accouplement

La Coccinelle à 24 points est phytophage, elle se nourrit des feuilles de Caryophyllacées sauvages ou cultivées (Silènes, Lychnis, Saponaires, Œillets). Dans notre région (Haute-Savoie et Savoie), nous l’observons presque toujours sur la Saponaire officinale, tôt en saison, en mars –avril, alors que cette plante n’est pas encore entièrement développée.

Albertville, Farette 27-3-2017- accouplement

Albertville, Farette 27-3-2017- accouplement

Sur le Net, on lit qu’elle se nourrit aussi des feuilles de Fabacées, Chénopodiacées. Elle est considérée en Europe comme ravageur des cultures de luzerne et des cultures florales.

 

On peut voir les traces laissées par la coccinelle qui a rongé le limbe de la feuille en petites bandes parallèles.

Et sur une feuille, une ponte : des petits œufs jaunes.

 Traces laissées par cette petite coccinelle - Cevins (73),18-5-2019
 Traces laissées par cette petite coccinelle - Cevins (73),18-5-2019

Traces laissées par cette petite coccinelle - Cevins (73),18-5-2019

Et sa ponte - Cevins (73), 31-3-2014

Et sa ponte - Cevins (73), 31-3-2014

La larve est petite, jaunâtre avec des rangs de protubérances  noires portant de petites excroissances en « sapin de Noël ».

Larve, Cevins, 18-5-2019

Larve, Cevins, 18-5-2019

La larve se fixe, elle devient une nymphe d’où émergera en quelques jours l’imago.

Nymphe, Cevins, 17-5-2016

Nymphe, Cevins, 17-5-2016

                                                            Claudie

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article