Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Lucane cerf-volant, Lucanus cervus

Presque chaque année, fin juin, début juillet, nous rencontrons le Lucane cerf-volant : le plus grand coléoptère d’Europe. Il appartient aux Lucanidés.

 

Mâles et femelles sont différents : le dimorphisme sexuel est important.

 

Le mâle peut atteindre 8,5 cm ! Sa grosse tête est prolongée par d’énormes mandibules en forme de bois de cerf.

Lorsqu’il vole, le corps presque vertical, afin de ne pas basculer, emporté par le poids de ses mandibules, il ne passe pas inaperçu. Il a l’air d’un « Cerf-volant » !

Impressionnant aussi le vrombissement qui accompagne son vol, mais il n’y a rien à craindre, cet insecte est totalement inoffensif : les énormes mandibules ne servent qu’à se battre lors des rivalités entre mâles.

Le Lucane cerf-volant, Lucanus cervus
Le Lucane cerf-volant, Lucanus cervus
1- Mâle dressé (posture d'intimidation)    2 - Mâle attiré par la lumière chez notre amie Colette, lors d'une soirée scabble (photo : Colette T.)
1- Mâle dressé (posture d'intimidation)    2 - Mâle attiré par la lumière chez notre amie Colette, lors d'une soirée scabble (photo : Colette T.)

1- Mâle dressé (posture d'intimidation) 2 - Mâle attiré par la lumière chez notre amie Colette, lors d'une soirée scabble (photo : Colette T.)

La femelle est plus petite, elle mesure environ 5 cm. Ses mandibules sont modestes, mais très puissantes et acérées, elles peuvent mordre au sang !

Sur ces photos, on voit aussi sa petite langue qui dépasse !

Femelle : photo 1 Claude L., photo 2 Monique M.
Femelle : photo 1 Claude L., photo 2 Monique M.

Femelle : photo 1 Claude L., photo 2 Monique M.

La taille du Lucane et le développement des mandibules sont très variables.

 

Le lucane se sert de sa langue, petit pinceau de poils, pour lécher la sève fermentée et les exsudations variées qui suintent des arbres blessés ou malades. Il mange aussi un peu les bourgeons, les feuilles.

On voit la langue tout en haut, au milieu.

On voit la langue tout en haut, au milieu.

Les antennes coudées sont terminées par un peigne à feuillets fixes.

Le Lucane cerf-volant, Lucanus cervus

La femelle pond ses œufs dans la souche d’un chêne en décomposition ou dans la cavité d’un arbre mort. La larve met 4-5-parfois 8 ans à se développer. Elle mesure 10 cm et se nourrit de bois désagrégé.

Elle se nymphose dans une coque faite de terre et de bois aggloméré. L’émergence a lieu en automne, mais le Lucane reste caché jusqu’à l’année suivante fin juin-juillet.

Les souches et les vieux chênes diminuent du fait de l’exploitation forestière intensive. Le lucane se fait de plus en plus rare dans certaines régions. Il s’adapte (hêtres, résineux, fruitiers) mais ces arbres lui conviennent moins.

 

C’est une espèce protégée au niveau national mais aussi au niveau  européen (annexe II de la directive habitats de 1992 et annexe III de la convention de Berne).

 

Le Lucane cerf-volant, Lucanus cervus

Le Lucane est inféodé aux arbres morts et vieux arbres. Leur conservation est un point important des mesures de protection du Lucane.

                                                    Claudie

 

                                                             

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article