Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bolet placide et pin de Weymouth

Le 2 septembre nous sommes allés « aux champignons » avec des mycologues de la société d’Albertville qui nous ont fait découvrir une forêt au-dessus de Grignon.

Vue sur la vallée depuis l’Oratoire, 1025 m.

Vue sur la vallée depuis l’Oratoire, 1025 m.

L’arbre est en train d’avaler la pancarte …

L’arbre est en train d’avaler la pancarte …

C’est plutôt décevant, il y a peu de champignons, mais à nous tous, nous arrivons quand même à dénicher pas loin de 30 espèces différentes qui ont été déterminées pendant la séance du soir. Pas grand-chose pour la casserole, mais ce n’est pas le but.

Le Bolet à pied rouge, Boletus erythropus : pores rouges, pied ponctué de rouge sur fond jaune, la chair est jaune, mais bleuissement intense et rapide à la coupe. Pas vraiment engageant ! Mais il est comestible (toxique cru), le bleuissement disparait à la cuisson, on appelle ce bolet « la récompense du mycologue ».

Le Bolet à pied rouge, Boletus erythropus : pores rouges, pied ponctué de rouge sur fond jaune, la chair est jaune, mais bleuissement intense et rapide à la coupe. Pas vraiment engageant ! Mais il est comestible (toxique cru), le bleuissement disparait à la cuisson, on appelle ce bolet « la récompense du mycologue ».

La chair bleuit.

La chair bleuit.

Dans cette forêt, des Pins Weymouth ont été plantés vers 1860.

Pancarte

Pancarte

Le Pin de Weymouth, Pinus strobus L., est originaire de l’est de l’Amérique du nord, du Saint-Laurent aux Grands Lacs et jusqu’au sud de la chaîne des Appalaches. Il aurait été introduit très tôt en Europe. Il doit son nom à lord Weymouth qui le planta en grande quantité dans sa propriété en Angleterre vers 1705 (ou à George Weymouth -1585 ? – 1612 ? -  marin anglais qui explora les côtes du Canada ??). On l’appelle aussi Pin du Lord, Pin blanc du Canada.

Les aiguilles de cet arbre majestueux sont groupées par 5, elles sont fines et souples, d’une longueur de 5 à 14 cm. Le cône mesure de 10 à 20 cm. (Le Pin de l’Himalaya, Pinus excelsa, ressemble beaucoup au Pin de Weymouth, mais ses aiguilles sont plus longues, 12-20 cm, ainsi que ses cônes, 15-24 cm. Les deux pins s’hybrident …)

Aiguilles et cônes du Pin Weymouth

Aiguilles et cônes du Pin Weymouth

Vers 1850, un champignon, la rouille vésiculeuse, a décimé les pins (le cycle du champignon nécessite 2 hôtes, le pin et les groseilliers sauvages). On a reconstitué les plantations à partir d’individus résistants à la maladie.  Il semble que les pins de Grignon ont échappé à cette maladie.

Les Pins de Weymouth, des arbres majestueux

Les Pins de Weymouth, des arbres majestueux

Sous ces pins, nous avons trouvé de nombreux bolets liés à cette essence (association mycorrhizique) : le Bolet placide ou Bolet ivoireSuillus placidus (Bonorden) Singer 1945.

Placide signifie doux, calme, paisible – un champignon placide ? Cela signifie qu’il est d’odeur et de saveur neutres. Le chapeau est visqueux, de couleur blanc ivoire. Les pores sont blancs, ils exsudent des gouttelettes blanches, puis ils prennent une couleur jaunâtre. Le pied est blanc, ponctué de granulations brun-rouge. A la coupe, la chair est blanche.

Le médecin et mycologue allemand Hermann Friedrich Bonorden (1801-1884) a décrit ce champignon en 1861 sous le nom de Boletus placidus. Rolf Singer (1906-1994) a transféré le Boletus placidus dans le genre Suillus en 1945.

Le médecin et mycologue allemand Hermann Friedrich Bonorden (1801-1884) a décrit ce champignon en 1861 sous le nom de Boletus placidus. Rolf Singer (1906-1994) a transféré le Boletus placidus dans le genre Suillus en 1945.

C’est un champignon comestible, mais un comestible médiocre. Il faut enlever la cuticule visqueuse du chapeau ainsi que les tubes et la chair est mince et molle …

Monique

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article