Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chouchou ou Barbadine … Passiflora quadrangularis

Le 7 février 2021, une lectrice de La Réunion a lu notre article du 24 mars 2013 : « Chouchou, chayotte » (Sechium edule). http://groupenaturefaverges.over-blog.fr/article-chouchou-chayote-116433530.html

Elle écrit la remarque suivante : « Bonjour ! Chouettes articles, je suis réunionnaise et pour vous avertir que votre deuxième photo n'est pas un chouchou mais une barbadine. »

 Barbadine, Grenadille géante, Grenadine (Haïti) – Passiflora quadrangularis (Linné 1759) - Passifloracées

Barbadine, Grenadille géante, Grenadine (Haïti) – Passiflora quadrangularis (Linné 1759) - Passifloracées

En effet, ce gros fruit photographié en Guadeloupe en décembre 2007 n’est pas un chouchou, ce n’est pas une Cucurbitacée. En regardant de près, on voit que les tiges sont quadrangulaires …

C’est une Passiflore : Barbadine, Grenadille géante, Grenadine (Haïti) – Passiflora quadrangularis (Linné 1759) - Famille des Passifloracées

Cette liane robuste est probablement originaire d’Amérique tropicale.

La tige quadrangulaire ailée, à vrilles simples, porte de gros fruits ovales à peau épaisse, jusqu’à 30 cm de long. Le fruit est creux à maturité, avec peu de pulpe mais de nombreuses graines.

Il peut être consommé comme légume, avant maturation. Quand il est mûr, on fait avec la pulpe du jus, du sirop, de la confiture, de la marmelade. On utilise les graines et la pulpe pour faire du rhum arrangé…

Le site réunionnais mi-aime-a-ou.com donne de nombreuses recettes.

Les racines sont très toxiques, les feuilles ont des propriétés médicinales.

S’il y avait eu des fleurs, je n’aurais pas appelé cette plante « chouchou, chayotte » !

Fleurs mâles de Sechium edule, Chouchou, chayotte : des fleurs petites, discrètes…

Fleurs mâles de Sechium edule, Chouchou, chayotte : des fleurs petites, discrètes…

La fleur de la Passiflore est spectaculaire ! Elle est très grande, jusqu’à 12 cm de diamètre. Cinq sépales, cinq pétales rouge pourpre, au centre une couronne de filaments bleu violacé et blancs, pistil à 3 styles, 5 étamines …

La fleur de la Passiflore est spectaculaire ! Elle est très grande, jusqu’à 12 cm de diamètre. Cinq sépales, cinq pétales rouge pourpre, au centre une couronne de filaments bleu violacé et blancs, pistil à 3 styles, 5 étamines …

Il y a plus de 500 espèces de Passiflores, je n’aurais pas su la nommer correctement, mais j’aurais bien vu sa parenté avec la Passiflore bleue, Passiflora caerulea, que des voisins cultivent (en Haute-Savoie) !

Il y a plus de 500 espèces de Passiflores, je n’aurais pas su la nommer correctement, mais j’aurais bien vu sa parenté avec la Passiflore bleue, Passiflora caerulea, que des voisins cultivent (en Haute-Savoie) !

Henri S., un ami qui habite à La Réunion, m’a envoyé ces photos de fleurs. Elles sont vraiment très belles ! « Passiflora quadrangularis est assez courante aux Antilles (nom commun « Barbadine ») mais rare à la Réunion. Je l’ai observée dans un jardin où elle était cultivée sur une petite treille pour ses somptueuses fleurs bleues-pourpres odorantes. »

Henri S., un ami qui habite à La Réunion, m’a envoyé ces photos de fleurs. Elles sont vraiment très belles ! « Passiflora quadrangularis est assez courante aux Antilles (nom commun « Barbadine ») mais rare à la Réunion. Je l’ai observée dans un jardin où elle était cultivée sur une petite treille pour ses somptueuses fleurs bleues-pourpres odorantes. »

Pourquoi ce nom « Barbadine » ?

La plante aurait été introduite dans les Antilles françaises à la fin du XIXe siècle depuis la Barbade

 

                                                                                      

Chouchou ou Barbadine … Passiflora quadrangularis

Monique et Henri

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article