Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Gentiane des Pyrénées, Gentiana pyrenaica (Linné 1767)

C’est une jolie petite gentiane vivace, de 3 à 10 cm de hauteur, gazonnante.

Les tiges portent une seule fleur d’un bleu violet, la gorge est blanchâtre, le tube est verdâtre à la base, calice à 5 lobes. Feuilles petites, étroites, aiguës.

Les tiges portent une seule fleur d’un bleu violet, la gorge est blanchâtre, le tube est verdâtre à la base, calice à 5 lobes. Feuilles petites, étroites, aiguës.

La corolle a 10 lobes, 5 lobes principaux et 5 lobules secondaires à peine plus petits, avec quelques dents. Les filets des 5 étamines sont soudés à la corolle. Au centre le pistil.

La corolle a 10 lobes, 5 lobes principaux et 5 lobules secondaires à peine plus petits, avec quelques dents. Les filets des 5 étamines sont soudés à la corolle. Au centre le pistil.

Part d’herbier du Linnean herbarium, Swedish Museum of Natural History

Part d’herbier du Linnean herbarium, Swedish Museum of Natural History

La Gentiane des Pyrénées, Gentiana pyrenaica (Linné 1767)

En France cette gentiane porte bien son nom : on ne la trouve que dans les Pyrénées – Pyrénées Orientales, Ariège, Aude, Andorre, Catalogne. Elle n’est pas présente dans les Alpes.

Pierre l’a présentée dans son article du 16 août 2017 « Quelques plantes endémiques ou rares des Pyrénées Orientales ».

La première fois que je l’ai vue, c’était en Andorre, à Port d’Envalira. Port en catalan signifie col, c’est le plus haut col routier des Pyrénées, 2409 m.

Port d'Envalira en Andorre
Port d'Envalira en Andorre

Port d'Envalira en Andorre

Elle poussait en compagnie d’autres gentianes que nous connaissons des Alpes : Gentiana nivalis, Gentiana verna, Gentiana acaulis, Gentiana alpina, Gentianella campestris

On pourrait croire que c’est une endémique pyrénéenne. Mais c’est une plante eurasiatique centre ouest. Dans les Pyrénées, elle est en limite ouest de son aire de répartition. Linné l’a nommée ainsi parce que la plante qui lui avait été envoyée provenait des Pyrénées… On la trouve dans les Carpates, le Caucase

Nous l’avons vue en juillet 2017 loin des Pyrénées, en Bulgarie, p. ex. dans le massif du Rila, au bord du lac de Treshtenik.

Gentiane des Pyrénées et emblème de Rila
Gentiane des Pyrénées et emblème de Rila

Gentiane des Pyrénées et emblème de Rila

Créé en 1992, le Parc National du Rila est le plus grand parc de Bulgarie. Son sommet, le Mont Musala, 2925 m, est le point culminant de la Bulgarie et des Balkans. L’emblème du Parc du Rila est le chamois des Balkans, Rupicapra rupicapra balcanica.

Le lac et des pins mugo. Pinus mugo est un petit pin de 2 à 3 m de haut qui forme des brousses denses entre 1500 et 2500 m. En Bulgarie, il n’y a pas d’aulnaie verte, ni de rhodoraie. La zone de combat à la limite supérieure de la forêt est occupée par une brousse à pin mugo, aussi impénétrable que notre aulnaie verte

Le lac et des pins mugo. Pinus mugo est un petit pin de 2 à 3 m de haut qui forme des brousses denses entre 1500 et 2500 m. En Bulgarie, il n’y a pas d’aulnaie verte, ni de rhodoraie. La zone de combat à la limite supérieure de la forêt est occupée par une brousse à pin mugo, aussi impénétrable que notre aulnaie verte

Notre gentiane poussait non loin de Benoîtes orangées, Geum coccineum (coccineum : écarlate). Superbe, non ?

La Gentiane des Pyrénées, Gentiana pyrenaica (Linné 1767)

 

Monique

 

Cet article est prêt depuis longtemps, nous avions oublié de le publier !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Daguet 20/09/2021 13:35

Super interessant, varié et inattendu. Bravo