Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Escapade en Camargue (suite) - Le riz en Camargue

Entre Arles et les Saintes-Maries-de-la-Mer, la famille Rozière nous accueille au Mas de la Vigne ou Maison du Riz, indiquée à droite à Albaron. On y apprend tout sur le riz : les différents types de riz, de cultures et leurs phasages, la gestion de l’eau, les phases de traitement des grains de riz….

Escapade en Camargue (suite) - Le riz en Camargue

Un parcours piétons jalonné de panneaux d’information permet de visualiser in situ les différents niveaux des terres et de comprendre la gestion des eaux.

Escapade en Camargue (suite) - Le riz en Camargue

La superficie du delta de Camargue est de 70 000 ha. Au début du XXe siècle, la riziculture couvrait 800 ha, en 2020 ce sont 8 000 ha qui sont cultivés par 120 riziculteurs. La digue à la mer protège les terres des arrivées d’eau salée. Plus on s’éloigne de la digue, plus les terres sont basses et donc plus salées (remontée de la nappe salée par capillarité). Le riz n’aime pas l’eau salée, il est donc généralement cultivé sur les terres les plus hautes. Ensuite on trouve d’autres cultures (blé, tournesol…). Aujourd’hui la vigne a quasiment disparu du delta, disparition favorisée par les aides gouvernementales au défrichement.

La rizière calée derrière la digue

La rizière calée derrière la digue

Les champs de blé

Les champs de blé

L’eau est pompée dans le Rhône par une station qui la redistribue dans les rizières par des canaux (porte-eau) et des entrées d’eau (martelière) régulées par une vanne. Les rizières sont des casiers bordés de bourrelets de terre ’’lévadons’’ pour contenir l’eau. En Camargue, pour les rizières, quelques 700 000 m3 d’eau sont pompés dans le Rhône chaque année.

L’amenée d’eau par le ‘’porte-eau’’

L’amenée d’eau par le ‘’porte-eau’’

A droite, arrivée de l’eau dans la rizière par la ‘’martelière’’

A droite, arrivée de l’eau dans la rizière par la ‘’martelière’’

Avant plantation des graines, les sols nécessitent une longue préparation : brûlage des pailles de l’année précédente, griffage et nivellement, fertilisation et création d’ondulations avant semence.

Dans le bâtiment une exposition très complète nous raconte les différentes variétés de riz, la préparation des cultures, les filières… La visite se termine par une démonstration sur le traitement du riz.

Le riz (Oriza sativa), originaire d’Asie, est une Poacée (ex Graminée). Il est dérivé d’une forme sauvage (Oriza rufipogon) qui existait déjà il y a 40 millions d’années. Il est cultivé d’abord en Chine, dans l’est de l’Inde, puis dans le reste du monde.

Escapade en Camargue (suite) - Le riz en Camargue

Avant de produire les grains de riz, la plante va passer par 4 phases (120 à 160 jours selon la variété) :

la phase végétative : la graine germe dès que l’humidité et la température (> à 20°) sont optimales, les feuilles et les tiges se multiplient (tallage) ;

la phase reproductrice : le panicule se développe (épiaison) ;

la phase de floraison : les glumelles s’ouvrent, les étamines sortent, chaque fleur se transforme en un seul grain ;

la phase de maturation : les grains mûrs peuvent être récoltés 45 jours après la sortie de la panicule.

Le riz récolté est débarrassé des pailles. Il fait l’objet d’un séchage (humidité réduite à 14%) et d’un stockage au sec. De nouveau nettoyé, il passe alors dans une décortiqueuse, une table densimétrique et une épierreuse pour le débarrasser de sa ‘’balle’’ et des corps étrangers. Pour obtenir un riz blanc, il est traité par 2 passages dans une blanchisseuse. Il peut ensuite être empaqueté

Le grain avec sa balle

Le grain avec sa balle

Après passage dans la décortiqueuse

Après passage dans la décortiqueuse

Après un second nettoyage

Après un second nettoyage

Les grains cassés ou difformes sont écartés

Les grains cassés ou difformes sont écartés

Le riz de Camargue bénéficie d’une Indication Géographique Protégée (IGP) sur 15 communes, concernant des riz ronds, mi- longs, longs, très longs, rouges, noirs.

Le riz rouge de Camargue ‘’Taureau assis’’ a fait l’objet d’une protection (‘’Taureau assis’’) et s’est vu décliné en d’autres variétés par différents croisements. Ils sont très appréciés pour leur goût et leur propriété à réguler la pression artérielle.

Par ailleurs le riz peut subir de nombreuses transformations : galette, pâte, pain, riz soufflé, vin, bière, alcool, pain, biscuit, colle, paille, papier…

Usine de conditionnement à Arles (photo Wikipédia)

Usine de conditionnement à Arles (photo Wikipédia)

                                                         Pierre et Cathy

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article