Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dessèchement et aménagements des Grandes Raisses à Albens (73)

Les Grandes Raisses sont traversées par la Deysse, rivière de 15kms de longueur, qui est l’exutoire de l’étang de Crosagny et dont les eaux se jettent dans le Sierroz à Grésy-sur-Aix, avant de rejoindre le lac du Bourget. Comme l’indiquent les cartes IGN ci-dessous, cette zone a toujours été marécageuse à inondable.

Dessèchement et aménagements des Grandes Raisses à Albens (73)

Au fil du temps, plusieurs programmes de travaux de drainage et de plantations ont été réalisés, avec plus ou moins de succès. L’objectif était de faciliter l’écoulement des eaux vers l’aval pour assécher les terres, d’augmenter les surfaces cultivables et de réduire les nuisances (brouillard, humidité, moustiques…). On y trouve des alignements de peupliers, de frênes, de tulipiers de Virginie et de Chine, de sycomores...

Du Tulipier de Virginie au Tulipier de Chine

Du Tulipier de Virginie au Tulipier de Chine

Certes, les différents canaux de drainage, les plantations ont permis un relatif dessèchement des sols, mais tout n’est pas réglé. A commencer par l’étang de Crosagny qui est envahi par les Phragmites (Phragmites australis) et le Nénuphar blanc (Nymphaea alba). Une campagne d’arrachage est en cours afin d’en limiter le développement. On utilise pour cela un engin navigable équipé d’un crochet articulé, comme le Scoubidou des goémoniers (voir Blog du 6 nov 2019).

Dessèchement et aménagements des Grandes Raisses à Albens (73)
Dessèchement et aménagements des Grandes Raisses à Albens (73)

Le choix ayant été fait par les services des forêts de laisser la végétation sauvage envahir le secteur, on trouve des plantes bien adaptées à ces milieux humides, comme la Prêle géante (Equisetum telmateia), des saules (dont plusieurs pourraient être des ‘’Arbres têtards’’ et un qui pourrait être ‘’Arbre remarquable’’, les Phragmites (Phragmites australis), mais aussi plusieurs espèces envahissantes. C’est le cas par exemple du Raisin d’Amérique (Phytolacca decandra), de la Renouée du Japon (Reynoutria japonica), le Solidage géant (Solidago gigantea), la Balsamine ou Impatience de l’Himalaya (Impatiens glandulifera)…

Saule (2m environ de ∅)

Saule (2m environ de ∅)

Les Phragmites - Le Solidage géant
Les Phragmites - Le Solidage géant

Les Phragmites - Le Solidage géant

La Renouée du Japon - La Balsamine de l’Himalaya
La Renouée du Japon - La Balsamine de l’Himalaya

La Renouée du Japon - La Balsamine de l’Himalaya

Dans les années 1985-1990, les collectivités aménagent un parcours gymnique, une mare pédagogique derrière le Moulin de Crosagny, en même temps que les services forestiers de l’ONF installent des panneaux d’information sur l’historique des aménagements du secteur.

Un atelier du parcours gymnique

Un atelier du parcours gymnique

Panneau d’information de la nouvelle mare

Panneau d’information de la nouvelle mare

Les objectifs des travaux ont évolué avec l’expérience, comme l’indique ce nouveau panneau d’information placé sur le parcours piétonnier.

Dessèchement et aménagements des Grandes Raisses à Albens (73)

Mais il sera toujours agréable d’aller se promener dans cette forêt et d’y faire de belles découvertes comme ces deux libellules ou cette petite grenouille.

Le Caloptéryx vierge mâle (Calopteryx virgo) - Le Sympétrum strié mâle (Sympetrum striolatum)
Le Caloptéryx vierge mâle (Calopteryx virgo) - Le Sympétrum strié mâle (Sympetrum striolatum)

Le Caloptéryx vierge mâle (Calopteryx virgo) - Le Sympétrum strié mâle (Sympetrum striolatum)

Toutes deux sont des "libellules" au sens large. Calopteryx fait partie des Zygoptères ou demoiselles, Sympetrum fait partie des Anisoptères, les libellules.

Grenouille verte (Pelophylax sp)

Grenouille verte (Pelophylax sp)

                                                                                Pierre

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Merci et bravo pour cet article intéressant...
Répondre