Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Langue de bœuf, Fistuline hépatique - Fistulina hepatica

Langue de bœuf, Fistuline hépatique - Fistulina hepatica
Langue de bœuf, Fistuline hépatique - Fistulina hepatica

C’est un drôle de champignon qui ressemble à de la viande … Il est bien connu sous le nom de « Langue de bœuf », mais il ressemble plus à du foie qu’à une langue, d’ailleurs son nom scientifique « hepatica » fait référence au foie, il a à peu près la couleur et la consistance du foie.

Langue de bœuf, Fistuline hépatique - Fistulina hepatica

Très jeune, il exsude des gouttes d’un liquide rouge qui ressemble à du sang.

Langue de bœuf, Fistuline hépatique - Fistulina hepatica
Langue de bœuf, Fistuline hépatique - Fistulina hepatica

Le nom de genre Fistulina vient aussi du latin et signifie fistuleux, creux : sur la face inférieure, on voit des « tuyaux », les tubes.

Face inférieure du champignon : des petits pores ronds, le bout des tubes non soudés

Face inférieure du champignon : des petits pores ronds, le bout des tubes non soudés

Coupe : la chair est molle, spongieuse, marquée de marbrures plus claires ; les tubes sont fins, non soudés, de couleur jaunâtre.

Coupe : la chair est molle, spongieuse, marquée de marbrures plus claires ; les tubes sont fins, non soudés, de couleur jaunâtre.

Ce champignon pousse à la base des troncs de chênes ou de châtaigniers, au niveau des blessures, et provoque une pourriture brune. Dans notre région, nous le trouvons surtout sur châtaignier.

Fistuline hépatique au pied d’un châtaignier, à Farette, au-dessus d’Albertville

Fistuline hépatique au pied d’un châtaignier, à Farette, au-dessus d’Albertville

Cet exemplaire présente un petit pied court.

Cet exemplaire présente un petit pied court.

Il est comestible jeune. Les Anglais l’appellent « Beefsteak fungus ». Je l’ai cuisiné une fois, en tranches, comme de la viande, j’ai ajouté de l’ail et du persil. Mais … je préfère une tranche de foie de veau ! Son goût acidulé ne plait pas à tout le monde.

Si vous voulez tenter l’expérience, ce lien vous donnera d’autres recettes, en salade, en soupe avec du lard, dans des feuilles de brick avec du fromage de chèvre …

https://bellessauvagesetplus.blogspot.com/2010/10/fistuline-hepatique-en-trois-services.html

C’est un champignon très facile à reconnaître, pourtant il y a eu des confusions avec le Polypore rutilant, Hapalopilus rutilans = nidulans, toxique, qui provoque le syndrome d’encéphalopathie (troubles digestifs, atteinte rénale et hépatique, l’urine se colore en violet, troubles neurologiques …)

Ne pas confondre avec le Polypore rutilant, Hapalopilus rutilans !

Ne pas confondre avec le Polypore rutilant, Hapalopilus rutilans !

La Fistuline a été classée par commodité dans la famille des Polyporacées, puis une famille a été créée spécialement pour ce champignon, la famille des Fistulinacées. Actuellement, d’après des études de biologie moléculaire, on le classe dans la famille des Schizophyllacées…

Schizophyllum commune

Schizophyllum commune

A première vue, on ne voit pas la parenté entre Fistulina et Schizophyllum … Ce dernier n’a pas de tubes, mais des « fausses lames clivées en longueur » (Bon p 320) … Etonnant !

Explication de Bernard Rivoire, spécialiste des Polypores : « C’est normal, Fistulina est une cyphelle : les tubes sont accolés les uns aux autres et ont une paroi indépendante de celle des tubes voisins. C’est aussi le cas d’un autre polypore : Porotheleum fimbriatum. Schizophillum est aussi un genre cyphelloïde : les « lames » sont des cuvettes allongées dont les parois latérales sont aussi indépendantes. Tout s’explique... »

                                                                       Monique

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article