Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 21:17

La flore des Aravis

 

Les Aravis forment une longue et haute chaîne, orientée nord-sud, qui s’étire sur une trentaine de kilomètres entre l’Arve au nord et Marlens au sud. La partie nord (environ le 1/3 de la chaîne) est située en Haute-Savoie, mais au sud, dès la Roche Perfia, la ligne de crête partage la chaîne entre la Savoie à l’est et la Haute-Savoie à l’ouest. La ligne de crête, partout située au-dessus de 2 200 m en zone alpine, s’abaisse à 1 500 m au col des Aravis, qui représente un point de liaison entre les deux départements. Cette chaîne, hérissée de nombreux points dépassant les 2 300- 2 400 m, culmine à la Pointe Percée à 2 750 m.


Pointe-Percee-JM.JPG

                                                            Pointe Percée

Refuge Gramusset                                                         Refuge Gramusset

Porte-des-Aravis---2-.JPG

                                                               La Porte des Aravis

 

 Elle présente une particularité propre à la Haute-Savoie : une dizaine de combes qui s’alignent les unes après les autres et qui permettent l’ascension des plus hauts sommets.


Chaine-des-Aravis-1.jpg

 La végétation, très dépendante du substrat, est à majorité calcaire. Elle devient silicicole sur les affleurements gréseux ou acidophile en pelouse acidifiée. Elle s’étage du montagnard à l’alpin. La forêt (hêtraie-pessière) est peu représentée – tant au sud (Marlens) ou vers l’extrémité nord (Reposoir-Sallanches). Les pelouses et zones rocheuses représentent les ¾ de la végétation de cette chaîne qui, par ailleurs, est très pauvre en zones humides : lac des Confins, lac du Charvin…

lac des Confins 2011

 

La flore est relativement bien connue. Le massif a été parcouru par de nombreux botanistes. Les premiers, De Candolle, Rapin, Seringe, entre 1820 et 1830, découvrent plusieurs espèces rares, telles que la Renoncule à feuilles de Parnassie ou la Saussurée déprimée. Puis les connaissances se complètent et s’enrichissent avec les observations de Delavay, Romieux, Beauverd, Bernet, Bouchard, Fauconnet etc… jusque vers les années 1920. Les explorations du massif reprennent à partir des années 1970, avec les études de la végétation par L. Richard qui redécouvre la Violette du Mt Cenis. Michel Farille découvre la Renoncule des glaciers en 1979. Moi-même, dès 1975 et jusqu’en 2011, je visite l’ensemble de la chaîne avec, comme objectif non encore atteint, d’explorer chaque combe. Le Pin Cembro, le Cystopteris des montagnes, la Laiche vaginée, le Gaillet des Balmes, l’Arabette nouvelle ou la Linaire des rochers etc… comptent parmi les espèces rares, nouvelles pour cette chaîne. Vers les années 1995-2000, Béatrice Bressoud et Monique Magnouloux ajoutent deux espèces rares, la Drave de Fladniz et la Gentiane délicate, et un hybride d’orchidée. Les recherches se poursuivent car il ne fait pas de doute que des espèces restent à découvrir.

 

Cette belle chaîne – l’un des hauts-lieux de la botanique haut-savoyarde- est affectée physiquement par les aménagements touristiques pour la pratique du ski alpin dans plusieurs combes sur la commune de La Clusaz et dans sa flore par le pâturage ovin. Les moutons qui ont désormais remplacé les bovins –au moins dans la partie supérieure de la chaîne – sont présents sur l’ensemble des Aravis. L’impact de ces animaux qui tondent la pelouse, se concentrent sur les sommités et enrichissent le sol par leurs déjections, n’est pas sans conséquences dans les milieux les plus sensibles du massif, notamment dans les différents types de pelouses alpines et même dans la végétation des éboulis.

 

Pour tenter de préserver ce remarquable édifice naturel, et tout ce qui en fait sa richesse et son intérêt, plusieurs tentatives de protection du massif (ou parties du massif) par Réserve Naturelle ou Arrêté Préfectoral de protection de biotope ont échoué. Ces échecs ont cependant été « rattrapés » aujourd’hui par le classement de la chaîne des Aravis en Natura  2 000.

 

DJordan-Aravis-2011-.JPG

Denis Jordan

 

Nous vous invitons à venir nombreux. Entrée libre


Prochain diaporama : « Relations plantes-insectes » par Jacques Bordon, lundi 12 mars

 

Site internet de l’association :  http://perso.wanadoo.fr/ancymyco

annecy.mycologie@wanadoo.fr     

Partager cet article

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du groupe nature
  • Le blog du groupe nature
  • : passionnés de nature...
  • Contact

Rechercher

Catégories