Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La cascade d’Angon

 

Un tout petit peu de géologie

 

La tectonique soulève, plie ou casse, l’érosion sculpte ! 

 

La cascade d’Angon.

La Cluse d’Annecy, lors des périodes glaciaires, a subi une érosion intense. Les terrains de cette partie basse de la rive droite du lac sont datés dans le jurassique supérieur (env. – 145 MA), mais de deux natures différentes : la partie basale est constituée de calcaires marneux alors que la partie supérieure est en calcaires massifs dits lithographiques, donc beaucoup plus purs et plus résistants.

L’érosion glaciaire a attaqué plus facilement la couche inférieure, tandis que la couche supérieure a beaucoup mieux résisté, d’où la cascade du Nant d’Oy.

Une petite centaine de mètres à l’amont du pont dit des fées, certains ont pu constater un nouveau changement dans la nature des roches : à un calcaire massif au niveau du pont succèdent des strates de différentes épaisseurs, les unes d’un calcaire assez pur, les autres beaucoup plus fines et nettement plus marneuses.

La même raison que pour la cascade explique l’érosion de cette couche par le torrent et, du fait de l’érosion glaciaire, sa brutale disparition un peu à l’amont du pont. On peut donc en déduire que les glaces atteignaient au minimum cette altitude.

 La carte géologique nous indique que nous sommes maintenant dans le crétacé basal

(env. 130 MA).  

 

 

 

Les Marmites de géants ou  aussi Chaudrons de sorcières.

Ces cavités prennent naissance dans des cours d’eau à régime torrentiel à partir d’une discontinuité dans le lit, pouvant retenir des cailloux plus ou moins gros et provoquant un tourbillon quasi incessant qui, à la longueur des temps géologiques, va élargir et approfondir la discontinuité initiale et lui donner cette forme parfaitement circulaire. Il arrive que l’on trouve au fond de la marmite les restes des cailloux responsables, naturellement sphériques !

                                                                                              Roland  ML numerisation0007.jpg

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article