Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 17:55

Pourquoi « autruche » ?

Ses grandes frondes (ou feuilles…jusqu’à 1 m de long, parfois plus) ressembleraient à des plumes d’autruche…

D’où le nom d’espèce « struthiopteris », du grec « struthion »  autruche  et « pteris » fougère.

Quant au nom de genre, il honore Carlo Matteucci (1811-1868), un physicien et homme politique italien…

 

Cette touffe a été photographiée en Pologne, au Centre d’accueil de Turtul, en juillet 2012 (elle était cultivée).


1-Matteuccia-struthiopteris-fougere-autruche-Turtul-Pologn.jpg

 

La fougère présente 2 sortes de frondes, au centre des frondes fertiles et tout autour des frondes stériles (comme notre fougère Blechnum spicant).

Inutile de chercher les spores, c’est une fronde « stérile » !

 

2-feuille-sterile--fougere-7-3--1-.jpg

 Au centre, on voit que les frondes fertiles commencent à pousser. Elles sont beaucoup plus petites que les frondes du pourtour.

 

3-Matteuccia-struthiopteris-fougere-autruche-Turtul-Pologn.jpg

 Les grandes frondes stériles  au pourtour disparaissent en automne tandis que  les frondes fertiles persistent et libèrent les spores au printemps. Ensuite elles disparaissent. Tandis que les frondes stériles poussent, laissant au centre une place pour les futures frondes fertiles, cela forme une sorte de nid….

 

4-fougere-Matteucia-struthiopteris-fougere-autruche-7-2--.jpg

 La multiplication est assurée par les spores. Mais il arrive souvent que les frondes fertiles ne poussent pas. La multiplication sera alors assurée par des sortes de stolons,  des racines grêles et traçantes issues du rhizome.

C’est pour cela que notre fougère peut former de vastes populations et qu’elle peut même devenir plus ou moins envahissante si les conditions lui conviennent. Elle aime des sols non acides, très humides, par exemple le long des ruisseaux, dans des ravins encaissés…


5--fougere-7-3--2-.jpg

 

En France, c’est une plante très rare qui est protégée (Protection Nationale). Une station naturelle d’environ 300 pieds a été découverte en 1991 dans les Vosges, elle est naturalisée en Lorraine et dans le Bas-Rhin. Elle est parfois cultivée.

 

Son pays, c’est l’Europe du Nord et l’Europe  Centrale.

Nous l’avons vue en juillet 2013 en Roumanie, en Transylvanie.

Au Monastère de Carta, construit au XIIIe siècle par les moines cisterciens,  elle poussait dans le cimetière des soldats allemands tués pendant la Première Guerre mondiale.

 

6--1250521.jpg

 

6---cimetiere-soldats--7-3.jpg

 

 Au moulin à eau d’Ohaba, elle poussait en abondance dans ce lieu frais et humide.


7-moulin-7-1---10--roue-du-moulin.jpg


 Notre ami Roger F. l’a photographiée en Italie, près de Sampeyre.

 

Mateuccia-struthiopteris1.jpg

 

Mateuccia-struthiopteris5.jpg

 

Mateuccia-struthiopteris6.jpg

                                                                                          Photos Roger F.

 

Les jeunes pousses en crosse sont parait-il consommées au Japon (kogomi) et en Amérique du nord (fiddleheads)…

 

Monique

Partager cet article

Repost 0
Published by groupe nature - dans PLANTES
commenter cet article

commentaires

monique 05/12/2014 14:09


merci Pascal


Monique

Pascal 28/11/2014 11:59


Bonjour, j'aime beaucoup ce que vous faite à très bientôt


Pascal


http://www.avionnormandie.com


 


avionnormandie@gmail.com

Présentation

  • : Le blog du groupe nature
  • Le blog du groupe nature
  • : passionnés de nature...
  • Contact

Rechercher

Catégories