Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 15:27

Dans un coin de forêt se cache, à l’écart des chemins, une petite cabane.  C’est là qu’un matin, en arrivant, j’ai fait la connaissance de cette grande dame brune : une magnifique couleuvre d’Esculape sortant d’un mur en pierres sèches, d’où je la soupçonne d’avoir pillé un nid de passereaux. Surprises autant l’une que l’autre, nous sommes restées immobiles, moi admirative et un peu émue, elle « à l’écoute ». Puis, rassurée, elle s’est glissée à l’intérieur de la cabane. En bonne grimpeuse qu’elle est, d’une étagère à l’autre, elle jalonne son parcours, toujours le même, d’objets qu’elle fait tomber au sol. C’est comme cela qu’elle m’a laissé un beau cadeau : coincée sous le couvercle de la caisse à bois, une de ses belles robes « demi-saison », une mue d’1,70.

Gare au mulot imprudent venu s’égarer sur son territoire ! A l’extérieur, « grande dame », elle partage ses proies avec une renarde qui visite régulièrement les lieux, pour venir chercher un petit en-cas laissé là par une main charitable. Derrière la cabane, au point d’eau, il n’y a que la gente ailée qui ne craint rien.

 

couleuvre-Esculape-Giez.JPG

Un matin de printemps…oh !...surprise ! Je la vois rejoindre ses pénates en toute hâte. Etonnée de la voir si longue, en m’approchant je comprends mieux, un mâle la suit de si près que j’avais cru ne voir qu’un seul individu. Toutes deux rejoignaient leur nid d’amour dans lequel notre belle dame y déposera ses oeufs. Depuis, discrètement, pour la laisser en paix, je n’ai plus essayé de la surprendre.

 

serpent.jpg

 

serpent_1.jpg

 

Ma dernière rencontre avec une de ses congénères date de cet été quand, avec des amoureux de la nature nous faisions une promenade faune et flore au Roc de Chère. Pour mieux connaitre et apprécier ses belles couleurs, j’ai immobilisé une magnifique couleuvre.

 

Couleuvre d'Esculape Anna Roc de Chère (4)

 

Couleuvre-d-Esculape-Anna-Roc-de-Chere---1-.JPG

Chacun s’est empressé de braquer son appareil photo sur elle. A voir toutes ces boites noires la scruter de si près, et pour nous impressionner et nous faire peur à son tour, elle a ouvert en grand une jolie gueule rose, comme des pétales d’églantine.

 

Couleuvre-d-Esculape-Anna-Roc-de-Chere---5-.jpg

Naturellement, tout le monde s’est extasié sur sa beauté sauf quelqu’une qui l’a gratifiée de dégoûtante. La peur fausse les jugements… Heureusement le Grand Manitou dans son immense sagesse l’a dépourvue d’oreilles. Lorsqu’on lui a rendu la liberté, elle est partie précipitamment, loin de ces bipèdes envahissants.

 

Anna B.

Partager cet article

Repost 0
Published by groupe nature - dans REPTILES
commenter cet article

commentaires

Yann 13/01/2014 19:23


Superbe article sur la couleuvre d'esculape. J'adore cet animal. J'en ai vu en cote d'or dans un vieux grenier. C'est impressionnant comme bestiole. Bravo pour l'observation et espère en voir par
là.


Des bises et la bonne année et santé à ceux que je connais de la société :)


Yann de la myco

Présentation

  • : Le blog du groupe nature
  • Le blog du groupe nature
  • : passionnés de nature...
  • Contact

Rechercher

Catégories