Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 09:35

 

Sous chaque article, vous pouvez écrire un commentaire ou lire les commentaires que des personnes de notre blog ou d’autres régions ou d’autres pays ont laissé :

Par exemple sur l’article : Vendredi 11 décembre 2009 5 11 /12 /2009 15:50

La petite bête qui monte, qui monte, qui monte... Leptoglossus occidentalis

Il y a deux commentaires. Un de Janine et un de Paul.

Mais vous pouvez aussi avoir comme je vous le disais des commentaires d’autres personnes que nous ne connaissons pas comme :

Mardi 21 juillet 2009 2 21 /07 /2009 07:15

La magicienne dentelée

Deux commentaires dont une personne que nous ne connaissons pas.

 

Je profite de cet article pour remercier les personnes qui laissent des commentaires et écrivent des articles pour notre blog.

 

 

A ce jour 35 pays ont visité notre blog :

 


free counters



 

Les oiseaux chantent toujours sur notre blog !

 

 

  Et pour ceux et celles  qui ne l'ont toujours pas fait, allez vous

 inscrire à la newsletter, c'est facile et rapide et si vous avez

 besoins d'aide, contactez moi ! Vous aurez les articles du jour.

 

Je vous souhaite une belle journée d’Automne !

 

Sabrina

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 06:47

desserts-gateaux-1.gifClafoutis

150 g de sucre

170 g de farine

10 g de levure

4 œufs

130 g de beurre fondu

 

Mélanger les ingrédients

Etaler la pâte dans un moule beurré et fariné

Placer les fruits sur la pâte.

Cuire à 170 ° pendant 30 mn

 

desserts-gateaux-3.gif

Repost 0
Published by groupe nature - dans RECETTES
commenter cet article
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 17:24

 

 

EXPOSITION D’AUTOMNE

18-19 septembre 2010

 

 

·      Traditionnelle exposition mycologique 

·      « Au fil de l’eau… »  les poissons, la pêche à la mouche, le castor, le martin-pêcheur, le grèbe huppé, l’iris des marais, les libellules et bien d’autres bestioles et plantes des bords du lac et des rivières de notre région

·    Diaporamas

·    Observations à la loupe binoculaire

·    Jeux pour les enfants…


Castor-MP---Copie.jpg


Heron-cendre-1-MP.jpg

photos Maurice

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 09:31

 

 L'Entolome livide, Entoloma lividum, est sans aucun doute le champignon responsable du plus grand nombre d'intoxications. C'est un champignon très dangereux qui provoque une gastro-entérite sévère, une atteinte du foie et un état d'affaiblissement extrême. Il y a un risque de mort, en particulier chez les jeunes enfants.

 

Entoloma lividus (3)

 

Il convient donc de bien le reconnaître ! C'est pourtant un champignon attirant.

 Le chapeau est charnu, d'aspect soyeux, de couleur blanchâtre à crème.

Les lames, d'abord blanchâtres puis jaune pâle prennent des reflets rosés à maturité.

Le champignon exhale une odeur de farine.

Nous l'avons rencontré en grand nombre, ces dernières semaines, au dessus de St Jorioz, dans une forêt de feuillus (hêtres, chênes, châtaigniers)

 

La confusion est possible avec le Clitocybe nébuleux (qu'il est recommandé d'ailleurs de ne plus consommer, à la suite d'intoxications !), le Clitopile petite prune ou Meunier (Clitopilus prunulus) et aussi avec le  Tricholome de la St Georges (Calocybe gambosa = Tricholoma georgii). Pourtant ce dernier est beaucoup plus précoce !

 

Le Tricholome tigré, Tricholoma pardinum, provoque également de sérieuses gastro-entérites.

Le chapeau (5 à 20 cm) est épais, convexe, blanc grisâtre couvert de fines écailles concentriques grises. Ce champignon a une faible odeur de farine.

Il est abondant dans notre région, dans les hêtraies-sapinières de montagne.

 

Tricholoma pardinum

 

On peut le confondre facilement avec les Tricholomes gris comestibles (Tricholoma terreum, portentosum...) qui poussent aux mêmes endroits. Il convient donc d’être prudent !

 

La Clavaire élégante,  Ramaria formosa, est également toxique : elle est fortement purgative.

Et comme son nom l'indique, c'est une très belle espèce !

Les rameaux  d'un joli rouge orangé saumoné, à extrémités jaune citrin, se développent à partir d'un tronc épais, court, blanc rosé.

 

Ramaria formosa (2)

 

 

Il est fort conseillé de ne pas consommer les Clavaires (appelés aussi Choux-fleurs) : le genre Ramaria est très difficile, il existe une multitude d'espèces, dont de nombreuses toxiques !

 

                                           Claudie

Repost 0
Published by groupe nature - dans MYCOLOGIE
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 07:58

Lisabuzz.com parle de Groupe nature de Faverges : Tantôt drôles, tantôt émouvants, toujours enrichissants, les posts écrits par Groupe nature font du blog Groupe nature de Faverges un grand espoir du web de demain. Il s agit, parait-il, du blog dont les lecteurs disposent du QI le plus élevé. Cela ne m étonnerait pas. Pourvu que Groupe nature ne s arrête jamais de nous régaler ! signé http://blog.lisabuzz.com

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 08:32

 

 

                                            Mitrula paludosa Fries : famille des Geoglossaceae

 

Ce très petit champignon  à chapeau jaune-orange vif et  pied blanchâtre croît en troupes sur des débris végétaux dans des endroits très humides ou même dans l’eau

 

Mitrula paludosa.

Mitrula paludosa (2)

 

Je l’ai photographié dans les Pyrénées, en Andorre, le 20 juillet 2010. Il poussait vers 2200 m d’altitude sur des débris de pin à crochet (Pinus uncinata) dans une tourbière très mouillée près de buttes à Sphagnum fuscum, en compagnie de Narthecium ossifragum                                                                                             

                                                                                                                     Monique

 .

 

Source-ferrugineuse-Pinus-uncinata.JPG

 

Sphagnum-fuscum-buttes.JPG

Repost 0
Published by groupe nature - dans MYCOLOGIE
commenter cet article
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 07:42

 

_MG_1935.jpg 

 

 

 

Le 31 juillet nous quittons la France pour l’Egypte.

_MG_1843.jpgNous atterrissons à Louxor.

Ensuite nous partons pour une semaine de croisière sur le Nil.

Louxor Assouan et Assouan Louxor.

Avec des escales pour visiter les temples, Louxor, Assouan …

François et moi avons été au temple d’Edfou, la vallée des Rois._MG_1829.jpg

François a été seul au temple de Karnak.

Personnellement je préférais rester sur le bateau à faire piscine ce jour là._MG_1914.jpg

Je ne suis pas très temple, donc Edfou m’a suffit. Ce que j’ai préféré c’est la vallée des Rois.

C’est grandiose et très impressionnant !_MG_1837.jpg

Quand on a fait des escales, ce que j’ai préféré c’est faire de la Felouque sur le Nil, prendre les bus locaux même si on n’a pas trop le droit, les touristes ne sont pas autorisés à prendre les transports en commun avec les locaux.

_MG_2118.jpgAller me promener dans les souks, il y a tellement de couleur j’adore !

A Assouan j’ai visité un jardin botanique. Par contre j’ai détesté de monter sur le dromadaire, j’ai demandé à descendre, franchement trop haut pour moi. Nous sommes allées aux barrages et voir l’immense lac Nasser.

Je n’ai pas voulu faire de la calèche, je préférais marcher même  avec la chaleur, cela me dérangeait psychologiquement. Même si je suis une touriste je ne peux pas.

J’ai apprécié de naviguer le long des berges du Nil, des cultures, des bœufs, des maisons, de la vie… car loin du Nil c’est que du désert !

Le Nil est  une vrai décharge, les gens jettent tout dedans, c’est une vrai déchetterie, c’est en voyageant que je me rends compte que l’on ne préserve pas notre planète, c’est dramatique.

Le seul endroit que je trouve que les gens respectent c’est en Amazonie, les indiens ne jettent rien au contraire ils ramassent dès qu’ils voient des détritus, c’est impressionnant comme ils préservent leur Amazone et leur terre.

J’ai préféré Assouan que Louxor, nous sommes allées dans un village nubien c’est Moustapha qui pilotait le Felouque qui nous a fait visiter son village.

Nous avons fait nos visites à l’aide du livre le routard comme d’habitude.

C’était un voyage organisé, mais nous ne voulions pas faire les sorties en groupe alors on a payé que le voyage, bateau et les repas. Sans les sorties.

Pour être autonome complètement.

Avec François on aime bien rencontrer les locaux et ce n’est pas en voyage organisé que c’est possible, le prix de l’avion était le même prix que  avec le voyage organisé.

Mais on ne refera plus, malgré que les gens sont sympath  ce n’est pas notre fort.

Nous ce que l’on aime en fin de compte c’est d’aller d’un point à l’autre sans savoir à l’avance ou on va dormir et aller.

Mais c’est une expérience. C’est la première fois que l’on faisait un voyage organisé.

Quand nous sommes  arrivé à l’aéroport et que nous sommes monté dans le car, un guide  nous a dit  vous vous êtes dans le groupe « étoile ».

Imaginez nos têtes, j’avais l’impression d’être dans un film ! 

Un soir que nous étions en escale à Louxor nous sommes allées manger à l’extérieur malgré que nous étions en pension complète.

Par contre je reconnais que si on ne veut s’occuper de rien le voyage organisé c’est génial, on suit !

Mais pour être franche je m’en doutais que cela ne nous plairait pas trop mais bon le prix était intéressant ! Avec François nous sommes tous les deux trop indépendant !

Voici la première semaine terminé maintenant direction Marsa alam la mer rouge

Nous étions logé dans une énorme chaine hôtelière.

_MG_3025.jpgPiscine, animation, plongée … dans la deuxième semaine, ce que j'ai préféré c'est le snorkeking

_MG_3040.jpgJe ne connaissais pas le snorkeling c'est la plongée avec les masques, tuba...j'ai fais mon baptême à la Mer Rouge dans les barrières de Coraux, je suis vraiment une veinarde !

_MG_2838.jpgDe magnifiques poissons, coraux... deux jours après être rentrés quand je fermais les yeux j’étais toujours en train de flotter, c'est bizarre comme sensation,... _MG_2811.jpg

Le matin en me réveillant je serais bien retourner dans la flotte car pendant mon séjour à la Mer Rouge, dès que je me réveillais j'allais dans l'eau voir les poissons avant d'aller prendre mon petit déjeuner.

J'ai vraiment adoré, j'aurais bien fait avec les bouteilles mais je suis allée aux explications mais j'avais du mal à comprendre alors tant pis ce sera pour une autre fois.

C'est déjà bien le masque et tuba ! J’ai quand même mis un moment à me familiariser avec ! 

Et je venais de réaliser que je n'avais jamais nagé dans la mer, bien entendu je suis allée à l'Océan et à la mer mais nagé jamais ! Je suis toujours resté au bord…

Alors il fallait que je m’habitue aux matériel et me retrouver à nager, je sais nager mais dans les lacs ou à la piscine ce n’est pas la même chose, j’espérais que les vagues s’arrêtent !!!  

Une journée on a fait une sortie en bateau pour aller dans les  barrières de coraux ; voir les tortues au fond de l’eau, dauphins…

J’ai mis un gilet de sauvetage cela me sécurisait et me permettais de rester plus longtemps dans l’eau pour observer la faune et flore.

Un pur moment de plaisir, j’ai découvert un monde que je ne connaissais pas du tout.

Les coraux animal ou végétal ? Je suis allée voir sur le net c’est animal. Sur wikipédia j’ai trouvé pleins d’infos.

_MG_2270.jpgPhoto prise vers notre hotêl_MG_2557.jpg

Ah les vacances c’est génial ! J’espère que vous avez passé un excellent été ! Sabrina

 

_MG_2668-Modifier-3-Modifier.jpgLes photos sont de François

 Son site photos de voyage, cliquer sur le coucher de soleil

 

 

 _MG_2373.jpg 

 

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans VOYAGES
commenter cet article
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 07:25

A-droite-Kefir-en-attente-au-refrigerateur-JPG

Connaissez-vous le kéfir ?

 

C’est une boisson rafraîchissante qui vous fera du bien pour ses vertus, mais aussi pour son coût. Elle est appelée : limonade du pauvre, mais aussi limonade biologique. Elle nous vient du fond des âges de l’Europe de l’est (tribu Tartare)

Pour tout savoir, chercher «kefir » sur Internet.

 

A-gauche-Preparation-au-sucre-roux-pret-a-filtrer.JPGPréparation pour 1 litre  dans un bocal en verre :

-          1 litre d’eau fraîche.

-          3 cuillères à soupe de kéfir.

-          3 cuillères à soupe de sucre.

-          ¼ de citron bio (pressé, mais laisser flotter le reste du fruit.

-          1 figue bio (ou 1 pruneau).

Ne pas fermer hermétiquement le bocal, éventuellement prévoir un tissu avec un élastique.

Laisser macérer pendant 24h à la température de la pièce, voire même au soleil.

Quand la figue se retrouve à la surface, c’est bon pour filtrer.

 

Filtrer à travers une passoire en matière plastique pour récupérer la boisson qui pétille et sera conservée dans une bouteille en verre.

Récupérer le kéfir en ayant eu soins de bien le rincer à l’eau claire.

Vous allez constater que ces champignons (kéfir) blancs et translucides ont augmenté de volume. C’est pour cette raison que nous sommes obligés de les donner à d’autres amis…

 

Je suis donc donneur à tous ceux qui en veulent. Merci simplement d’apporter un petit pot en verre pour recevoir 3 cuillères à soupe de ce champignon magique.

 

Pour le conserver en attente quelques jours, mettre le kéfir au réfrigérateur, dans un bocal avec de l’eau et un peu de sucre pour le nourrir.

 

Jacques D.Tout-le-kefir.-Ici-6-cuillieres-a-soupe-pour-2-litres-d-.JPG

 

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 09:37

G.N-archive.jpgEnvoyé par Jacques D. G.N-archive.jpg

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 07:24

 

Un gordien ou « dragonneau ». Nous l’avons trouvé le 17 août dans une gouille au dessus d’Arnand  dans la Combe d’Ire. Voici des explications données par Robert Ch. (Bulletin du Groupe Nature 2007).

 

ver-gordien--2-.jpg


 

 

          « C’est un étrange ver rond parasite (nématomorphe) qui vit dans les sources, les ruisseaux, les étangs d’eaux froides de nos régions. Il peut mesurer jusqu’à un mètre de long pour…un millimètre de diamètre environ. Il ressemble étrangement à  un crin de cheval brun foncé. Il arrive que de nombreux vers se réunissent et s’enlacent, formant un véritable « noeud

gordien »… d’où son nom.
           

            Son développement est lui aussi surprenant. L’adulte pond des milliers d’œufs micro-scopiques. Les larves qui en sortent pénètrent dans des insectes aquatiques – ou leurs larves – en leur perforant le corps ou sont avalées par eux. Elles s’y développent et en ressortent, adultes, par l’anus au bout de quelques semaines. Ces larves n’ont pas d’appareil digestif et absorbent leur nourriture par la peau. Elles se nourrissent des substances de l’intérieur du corps de leur hôte. L’adulte, lui, ne se nourrit pas.

           

             C’est à l’intérieur de l’estomac d’une truite que j’ai pu observer mon premier gordien. Avait-elle avalé le ver ou gobé l’insecte qui l’hébergeait ? J’ai eu l’occasion d’en retrouver plusieurs fois dans une truite (attention : en aucun cas ce n’est leur parasite !), dans La Chaise à Marlens. Mais c’est dans le Queyras que j’en ai recueilli plusieurs en eau libre, dans une fontaine. »

 

 

Vous connaissez le « nœud gordien » ?

 Ce qui était remarquable (dans le temple de Jupiter), c'était un char qui, assurait-on, avait transporté le père de Midas, Gordios. [...] Le joug était une curiosité car bien des noeuds s'y mêlaient les uns aux autres dans un confus enchevêtrement. Puis comme les indigènes affirmaient que, d'après la prédiction d'un oracle, celui qui dénouerait le lien inextricable serait le maître de l'Asie, le désir vint au coeur d'Alexandre de réaliser cette prédiction. [...] La série des noeuds était si compacte que ni la réflexion ni la vue ne permettait de saisir d'où partait cet entrelacement et où il se dérobait. [...] Sans résultat, Alexandre lutta longuement contre le secret de ces noeuds. "Peu importe," dit-il alors, "la façon de les défaire" et de son épée il rompit toutes les courroies, éludant ainsi la prédiction de l'oracle - ou la réalisant.

Quinte-Curce, Histoires, III, 1,14-18

Repost 0
Published by groupe nature - dans DIVERS NATURE
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du groupe nature
  • Le blog du groupe nature
  • : passionnés de nature...
  • Contact

Rechercher

Catégories