Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 18:28

 

 Epiaire queue de renard, Bétoine queue de renard, Stachys alopecuros (L.)Bentham

 

Stachys alopecuros (3)


Plante de 20-50 cm, aux fleurs jaune pâle réunies en épis denses. Les feuilles sont crénelées, blanchâtres sur la face inférieure.

Pelouses rocailleuses des hautes montagnes, Pyrénées, Alpes du Dauphiné, Europe centrale et méridionale.

Protégée régionale.

En Isère sur 3 communes : St Pierre de Chartreuse, St Christophe sur Guiers et St Pierre d'Entremont.

 

 Vulnéraire des Chartreux, Millepertuis à sous, Hypericum nummularium L.

 

Hypericum nummularium (2)

 

Hypericum nummularium flou (4)


 Plante vivace de 10-25 cm, aux tiges grêles, aux petites feuilles rondes d’1 cm de diamètre, aux fleurs jaunes, assez grandes, à étamines nombreuses et dressées.

Cette plante pousse dans les fissures des rochers calcaires. Elle est très répandue en Chartreuse.

Elle est aussi présente dans les Pyrénées.

 

Elle fait partie des nombreuses espèces entrant dans la composition de la liqueur des moines Chartreux.

On l’utilise pour faire des tisanes, des liqueurs.

On fait macérer une quarantaine de brins dans un litre d'eau de vie 4 à 5 semaines. On filtre et on sucre à son goût.

Cette délicieuse liqueur a de nombreuses vertus : antispasmodique, régulatrice du cycle sanguin, tonique et digestive. Elle est souveraine contre les refroidissements.

 

Protégée départementale.

Attention ! La cueillette est réglementée : un petit bouquet par personne.

 

Potentille luisante, Potentilla nitida L.

 

Potentilla nitida (2)


Les grandes fleurs blanches ou rosées, aux pétales émarginés, sont portées par 1-3 sur des pédicelles courts. Les feuilles à 3 ou 5 folioles ont un aspect soyeux-argenté.

 

Protégée départementale.

En Chartreuse elle est répandue, mais c’est l’unique station des Alpes françaises.

Elle est présente en Italie, en Autriche, en Slovénie et en Bosnie.

 

 

Les Hauts Plateaux de Chartreuse apparaissent comme un territoire refuge pour des plantes rares de répartition  morcelée par les glaciations comme la Vulnéraire et la Potentille luisante.

 

Grand Som ascension


 

Claudie

Repost 0
Published by groupe nature - dans SORTIES
commenter cet article
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 18:22

 

 

Couleurs d’Afrique

Arts premiers et objets rares

Du 25 juillet au 5 septembre

A Sevrier, au Prieuré (à droite de l’église)

15h-19h


 Art-africain-Sevrier.JPG

Art-africain-Sevrier--2-.JPG

 

Samedi je suis allée au local de la FMBDS à  Sevrier pour la bibliothèque.

J’en ai profité pour visiter l’exposition sur l’art africain juste au-dessus de notre local.

Comme j’étais la seule visiteuse, j’ai eu droit à une visite accompagnée très intéressante !

Je vous recommande cette visite !

 

Art-africain-Sevrier--1-.JPG

Monique

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 16:48

Accenteur alpin 30 janv MarlensSur notre blog vous pouvez écouter des chants d'oiseaux, il suffit de mettre le son !

 

 

Sabrina

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 07:25

 

En rentrant cette nuit d’une session botanique en Andorre j’ai appris une bien triste nouvelle : notre amie Renée Baubet a été hospitalisée mardi pour une pancréatite, elle est décédée hier matin,  samedi 24 juillet.

A chaque exposition d’automne, Renée se chargeait de la mise en place des baies.

Elle assistait très souvent aux diaporamas présentés par le Groupe Nature et par l’Association Mycologique et Botanique d’Annecy.

C’est grâce à elle que j’ai fait beaucoup de progrès en botanique, en mycologie, en mousses et  en lichens, je ne l’oublierai jamais.

 

Ses obsèques auront lieu mercredi 28 juillet à 12 heures au crématorium municipal d’Annecy, route du cimetière des Iles.

 

Monique

 

 

 

Renee-Baubet.jpg

 

 

A l’instant je viens d’apprendre le décès de Madame Renée Baubet, je suis très peinée car je l’appréciais beaucoup, j’ai commencé la botanique avec elle en 1992.

Je n’allais plus aux réunions de botanique de la société de Poisy à cause de l’éloignement. Mais j’étais toujours très contente de rencontrer Renée aux conférences-diaporamas.

Je garderai toujours un très bon souvenir de Renée car c’est elle qui m’a aidée à « m’accrocher », elle m’a expliqué les mots barbares de la botanique.

Vraiment une triste nouvelle !

 

Sabrina

 

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 13:21

Thalictrum flavum, le pigamon jaune, pousse dans les prairies humides, les marais. On le voit facilement au marais de Lavours (Ain). Il y en a  aussi quelques pieds dans la réserve du Bout du lac à Doussard le long du platelage dans les phragmites. C’est là que je l’ai photographié fin juin en compagnie d’un petit coléoptère vert brillant, Oedemera nobilis. Avec ses cuisses énormes, c’est un mâle (la femelle a des cuisses plus fines), on dirait Popeye, mais il ne mange pas d’épinards !  Il se nourrit du pollen des fleurs. Les larves sont xylophages.

 

Thalictrum-et-male-d-Oedemera-.jpg

 

Les pigamons font partie de la famille des Renonculacées, on dirait que leurs fleurs n’ont que des étamines, très nombreuses, et un pistil, car ils n’ont pas de pétales et les 4-5 sépales pétaloïdes tombent rapidement.

 

Thalictrum flavum Lavours 07

 

Dans notre département de Haute-Savoie, le pigamon à feuille d’ancolie Thalictrum aquilegifolium n’est pas rare, les fleurs roses ou blanches ressemblent à un feu d’artifices.

Par contre le pigamon jaune, Thalictrum flavum,  ne se rencontre plus que dans la réserve du Bout du lac à Doussard et  à l’embouchure de la Dranse, il a disparu  de Sevrier, Duingt, Saint-Jorioz, Albigny, Sallanches…Une nouvelle station a été trouvée en 2009 au Lyaud, dans la tourbière de Prat-Quemond où il est « très rare » !  Un de ses noms vernaculaires est « rhubarbe des pauvres », mais comme toutes les Renonculacées c’est une plante toxique, il n’est pas conseillé de le consommer !!!

 

Monique

Repost 0
Published by groupe nature - dans DIVERS NATURE
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 13:54

A l’arrivée du télésiège de la Sambuy (1850 m), c’est la découverte d’un panorama unique sur le lac d’Annecy, les Massifs du Mont Blanc, de la Vanoise, des Bornes,  des Aravis et bien sûr la Sambuy qui culmine à 2 198 m.

Un panneau indique l’accès au sentier botanique.

 

Vue-sur-Sambuy.jpg

Sentier-bota-panneau.jpg

 

Au départ du télésiège, sur votre demande,  un livret explicatif vous sera remis : il a été préparé par le Groupe Nature mycologique et botanique de Faverges.  Une trentaine de plantes y sont décrites et photographiées.

Erinus-alpinus-etiquette.jpg

 

Le long d’une boucle de 600 m,  (durée 45 mn  environ) sur des pentes rocailleuses et des pelouses de l’étage subalpin vous les retrouverez facilement. D’autres espèces sont également repérées.

Vous pourrez admirer la crépide orangée, l’aster  des Alpes, la campanule en thyrse, la grande astrance, des saxifrages, des petites fougères et bien d’autres. Une observation de la gentiane jaune et du vérâtre  situés côte à côte vous permettra de ne plus les confondre.

 

Le 28 juin, nous étions 18 personnes du Groupe Nature pour mettre en place le sentier botanique. Il faudra y retourner  car de nouvelles plantes vont fleurir, d’autres vont disparaître, mangées par les chèvres de la Bouchasse (les chèvres semblent apprécier la campanule en thyrse … et toutes les plantes étiquetées !!)  ou tout simplement parce qu’elles sont fanées…

 

Jardin-bota-Sambuy-groupe--4-.jpg

 

Jardin-bota-Sambuy-groupe--3-.jpg

 

Jardin-bota-Sambuy-groupe--5-.jpg

 

 

Marie-Reine et Monique

Repost 0
Published by groupe nature - dans SORTIES
commenter cet article
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 22:19

le 8 juillet avec Brigitte, Marie-Reine, Sabrina

 

Il faisait chaud, mais c’était agréable de se promener tranquillement à l’ombre…

En montant au belvédère du haut, nous avons admiré les antherics rameux, l’alisier torminal. Sorbus torminalis - les Romains utilisaient les fruits contre les coliques.

Marie-Reine était contente de voir le Daphné des Alpes, mais il  n’avait pas de fleurs. Le mélampyre à crête, la germandrée petit-chêne, le dompte-venin étaient bien fleuris, le sceau de Salomon odorant, lui, était déjà en fruits.

 

10-07-08-Roc-de-Chere--01-.jpg

10-07-08-Roc-de-Chere--1-.jpg

 

Au belvédère du bas, nous avons noté le genêt des teinturiers, la callune fausse-bruyère, une petite graminée, Danthonia decumbens, le jonc venu d’Amérique, Juncus tenuis-bicornis etc. Un thalle du beau lichen vert clair Parmelia caperata portait quelques apothécies…

 

La tourbière est malheureusement de plus en plus envahie…

C’est agréable de marcher sur les sphaignes…

La gaulthérie couchée, Gaultheria procumbens, qu’on appelle aussi thé des bois, thé du Canada, thé de Terre-Neuve, a été introduite au Roc de Chère, elle y prospère. C’est une plante dioïque de la famille des Ericacées, originaire d’Amérique du nord. Les fleurs blanches en clochettes donnent des baies rouges sur les pieds femelles. L’huile essentielle de gaulthérie est utilisée pour les douleurs musculaires, les rhumatismes…Pour plus de renseignements, voir Sabrina…

 

 

10-07-08-Roc-de-Chere--2-.jpg

 

 

Malgré la sècheresse nous avons trouvé quelques champignons : le bolet de Quélet (pied rouge betterave), un bolet d’été (un seul, petit…et véreux !), des russules charbonnières, des lactaires poivrés, une amanite vaginée…

 

 

Monique

Repost 0
Published by groupe nature - dans SORTIES
commenter cet article
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 13:08

 

 

Lors de la dernière séance de détermination, nous avons montré un couple de vers luisants que nous avions trouvé en pleine copulation dans notre pelouse. C'était l'occasion de se documenter sur cet insecte.

Le lampyre, ou ver luisant (Lampyris noctiluca) n'est pas un ver ; c'est un insecte coléoptère, tout comme la coccinelle, le hanneton ou encore les carabes.

C'est dès le mois de juin, les nuits d'été, que l'on peut observer, dans les herbes ou les petits buissons, la lumière émise par la femelle du ver luisant. De par la nature de leurs proies, ils préfèrent l'humidité à l'aridité.

Si le mâle est bien pourvu d'ailes, la femelle est aptère (elle n'a pas d'ailes). La femelle adulte garde une apparence de larve toute sa vie, d'où l'appellation de ver luisant.

 

femelle.jpg

 

Autre dimorphisme sexuel, sa taille peut être le double de celle du mâle, ce que nous avons pu constaté grâce à notre capture.

 

male-et-femelle.jpg

male-et-femelle--2-.jpg

 

La lumière émise par la femelle, appelée bioluminescence, provient des deux avant-derniers segments de sa face ventrale. Les mâles émettent aussi de la lumière en vol (seul le dernier segment est lumineux) ; la femelle lui répond en dressant son abdomen pour se rendre visible du mâle.

La lumière émise est une lumière froide (95 % de lumière, 5 % de chaleur).

La luciférine, fortement concentrée dans les cellules, mélangée à l'oxygène, produit cette lumière verdâtre.

Il s'agit bien d'un signal sexuel car la femelle diminue son émission lumineuse dès la copulation.

 

La femelle pondra une cinquantaine d'oeufs de couleur jaune, à même la terre, sous des pierres ou sur des plantes, qui écloront un mois plus tard. Quelques jours après avoir capturé notre couple de vers luisants, nous avons vu une trentaine d'oeufs au fond de la boîte. Ecloront-ils ? Nous le saurons d'ici quelques semaines.

 

oeufs.jpg

Les larves s'enterrent pour la saison froide et ressortent au printemps.

 

La larve du ver luisant deviendra un redoutable prédateur d'escargots et de limaces.

Elle leur injecte un venin qui les paralyse, puis, grâce à une enzyme, va liquéfier sa proie avant de l'ingurgiter. Les femelles adultes sont, dans une moindre mesure, également prédatrices, alors qu'il semble que les mâles ne se nourrissent pas.

 

Les vers luisants n'ont pas vraiment de prédateurs. Mais ils tendent à se raréfier, à cause notamment de la pollution lumineuse, des insecticides, hélicides et du girobroyage.

 

                                                                                           Chantal et José

Repost 0
Published by groupe nature - dans INSECTES
commenter cet article
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 21:47

Mardi 20 juillet 2010

 

Sortie pédestre gratuite, accessible à tous, encadrée par Ugine Montagne et l’Association Mycologie et Botanique d’Ugine.

 

Rendez-vous à 8 h 30 devant l’office du tourisme d’Ugine.

Départ en covoiturage pour Héry-sur-Ugine

Randonnée, découverte de la flore, lecture de paysage

Pique-nique

Visite de la chèvrerie des Praz

Marché des produits régionaux à Héry…

 

Inscription obligatoire et renseignements à l’office du tourisme d’Ugine

185 route d'Annecy - 73400 UGINE

tél. 04 79 37 56 33

http://www.ot-ugine.e-monsite.com

 

 

ot.ugine@wanadoo;fr

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 13:58

 

…dans son garage, en face de l’école, à Villette (Aime, Savoie)

 

 

Jacqueline est née à Aime en Savoie, elle aime la montagne et la flore alpine et elle aime la peinture. Depuis qu’elle est à la retraite, elle peint sur ardoise des plantes sauvages et aussi des champignons. Voici des ardoises de Jacqueline à l’exposition mycologique d’Ugine en octobre 2009 :

 

 expo-Ugine-09--11-.JPG

expo-Ugine-09-dimanche--08-.JPG

expo-Ugine-09-dimanche--06-.JPG 

 

 

A ce jour, elle a peint 850 fleurs différentes rencontrées lors de randonnées. 

Cet été elle expose 400 peintures de fleurs  chez elle à Villette : le samedi, le lundi et le mercredi de 13 h 30 à 18 h et sur demande (06 70 80 76 26), entrée libre.

Philippe de « Nature en Tarentaise » : « Il s’agit d’une œuvre artistique avec le souci de l’observation scientifique et le rendu de tous les détails de chaque fleur…Une exposition qui est un vrai bonheur pour les yeux et qui comblera tous les amateurs de fleurs sauvages. »

 

Gentianacees.JPG

 

Asteracees-2.JPG

 

Liliacees.JPG

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du groupe nature
  • Le blog du groupe nature
  • : passionnés de nature...
  • Contact

Rechercher

Catégories