Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 14:57

 

L’Association mycologique et botanique d’Annecy propose une soirée d’évasion vers l’Espagne le lundi 3 mai à 20 heures 30, à la Salle des Clarisses (la Manufacture, parking Sainte-Claire) 

 

«  Nous visiterons la réserve des Aiguamols de l'Emporda, au nord de la Catalogne. Ces marais abritent de nombreux oiseaux: cigognes, échasses, hérons, ibis, chevaliers.... et aussi la talève sultane. Nous irons jusqu'au Cap Creus aux côtes escarpées taillées dans les schistes et nous y verrons une flore intéressante et riche, souvent prostrée car soumise à des conditions difficiles (vent, sel..). Le petit village de Cadaquès a été mis à la mode par plusieurs écrivains et peintres contemporains, dont Dali et Miro.

 

En Aragon, à Sastago, nous nous promènerons sous les falaises qui dominent l'Ebre. Nous verrons une flore particulière, typique des milieux arides, sous l'oeil attentif des vautours sagement posés au bord du vide.

 

Le-Tage-.JPG.jpg

 

Deux-vautours-sur-falaise.JPG---Copie.jpg

 

Près de Belchite, la réserve du Planeron conserve des morceaux de steppe traditionnelle, milieux propices à certains oiseaux et plantes.

L'Extremadure est située au sud-ouest de l'Espagne, tout près du Portugal. Cette région est très fleurie au mois de mai (lavandes, cistes, bruyères, lupins, genêts, cytises...). Le paysage typique est la dehesa, sorte de savane arborée plantée de chênes verts et de chênes liège. Ces milieux sont très riches en oiseaux. Le Parc National de Montfragüe offre des paysages variés, collines boisées creusées par le Tage et le Rio Tietar, gorges, falaises, déhesas...Sur la falaise de Pena Falcon nichent vautours fauves, cigognes noires, hibou grand-duc.... et bien d'autres !!

 

Paysage-5.jpg

 

 

 

 

Deux-cigognes.jpg

 

Paeonia officinalis

 

Nous irons à Trujillo, ville natale de Pizarre, le conquérant du Pérou. Les cigognes nichent sur tous les monuments de la ville et les faucons crécerellettes sillonnent le ciel, au dessus du château. Les steppes de Belen sont le domaine des outardes barbues. Nous y découvrirons quelques belles orchidées et admirerons rolliers et guêpiers, nos oiseaux les plus colorés.

 

 

 

Ophrys-tenthredinifera-2.jpg

 

Ophrys speculum 5

 

 

Au retour, nous ferons halte à la Sierra de Gredos, non loin de Madrid. Nous y surprendrons une harde de bouquetins espagnols et découvrirons quelques plantes de montagne.

 

Bouquetins-espagnols.jpg

 

Ce petit périple en Espagne (15-30 avril 2007) nous a enchantés et nous voulons vous faire partager notre bonheur ! Venez découvrir, ces petits coins de paradis ! » 

 

 

Nous vous invitons à venir nombreux le lundi 3 mai à 20 heures 30.

Entrée libre.

 

L’association présente des diaporamas une fois par mois de février à juin.

Prochain diaporama, lundi 7 juin : « En Pologne » Danielle Bessac.

De fin juin à début novembre il y a des séances hebdomadaires de détermination de champignons.

Exposition d’automne, champignons, arbres et arbustes... : samedi 2 et dimanche 3 octobre à Bonlieu, salle Eugène Verdun.

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 14:48

 

 

* Les jonquilles commencent à fleurir à la Savattaz sous le Charvin !

 

 

Jonquilles

 

 

* Les Ornithogales penchés Ornithogalum nutans sont fleuris à Marlens !

Cf article du blog du 29 avril 2009

 

ornithogale nutans (001) champ de céréales

 

ornithogale nutans (1)


 

…Pour le plaisir des yeux, pour les photos, mais pas de bouquet !

Plante protégée (protection régionale) !

 

ornithogale-nutans--4--Maurice.JPG

 

 


Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 18:01

Martigny, ce nom évoque pour vous les expositions de la Fondation Pierre Gianadda (actuellement icônes russes de la Galerie nationale Tretiakov de Moscou)…

Mais savez-vous qu’à quelques kilomètres de la ville, il y a une réserve naturelle très intéressante ?

 

Valais-16-04-10--01--Martigny-et-vignobles.JPG

 

Les Follatères…des coteaux bien exposés, des vignes, des prairies sèches…

Nous y avons passé une journée très agréable, la liste des plantes observées est longue.

 

Valais-16-04-10--08--Daniele-Odette-Maurice-Coude-du-Rhon.JPG

 

En mai, le spectacle est encore plus beau, mais il y a des plantes qu’il faut venir admirer en avril :

 

L’Adonis du printemps (Adonis vernalis L.) forme de grosses touffes avec de nombreuses fleurs jaune brillant (fleurs de 4 à 6 cm de diamètre, 12 à 20 pétales, 5 sépales, nombreuses étamines, feuilles découpées en fines lanières filiformes). C’est une plante protégée. En France, elle pousse dans les Causses, les Cévennes et en Alsace. En Suisse, uniquement dans le Valais. Cette plante rare est localement abondante. Comme toutes les Renonculacées, elle est toxique, c’est peut-être pour cela qu’on l’appelle « œil du diable ».

Un autre Adonis lui ressemble beaucoup, l’Adonis des Pyrénées, Adonis pyrenaica DC., il pousse entre 1 300 et 2 400 m d’altitude dans les éboulis de préférence calcaires, dans les Pyrénées et aussi dans les Alpes-Maritimes au-dessus de St Martin-d’Entraunes.

Les autres « Adonis » ont de petites fleurs rouges (Adonis aestivalis, flammea, annua) et poussaient dans les champs de céréales (ils sont de plus en plus rares). Ces Adonis rouges « goutte-de-sang » font allusion à la légende du bel Adonis qui aimait la chasse. Un jour, il fut tué par un sanglier, une goutte de son sang tomba à terre et donna naissance… à une anémone ou à un adonis…

 

Valais-16-04-10--06--Adonis-vernalis.JPG

 

L’anémone pulsatille des montagnes, Pulsatilla montana (Hoppe) Reichb., a des fleurs violettes inclinées et des feuilles couvertes d’un duvet soyeux. Famille des Renonculacées. En France on peut la trouver dans les Hautes-Alpes, la Drôme.

 

Valais-16-04-10--07--Pulsatilla-montana-touffe.JPG

 

Valais-16-04-10--07-Pulsatilla-montana-1-fleur-bien-ouverte.JPG

 

Le faux alysson renflé (Alyssoides utriculata (L.) Moench), est une Brassicacée (= Crucifère) à grandes fleurs jaune vif, les fruits sont globuleux, renflés. En Suisse, on ne le trouve que dans la région de Martigny. En France, il pousse en Savoie, Isère, Hautes-Alpes… et aussi en Haute-Savoie tout près de Faverges, mais je ne l’ai jamais trouvé !

 

Valais-16-04-10--12--Alyssoides-utriculata.JPG

 

Et il y a aussi la scorsonère d’Autriche, Scorzonera austriaca Willd., une grande « marguerite » jaune (famille des Astéracées) qu’on peut admirer par exemple dans les gorges du Fier ou au Roc de Viuz !

 

Valais-16-04-10--29--Scorzonera-austriaca-1-fleur-avec-pte-.JPG

 

                                                                                                                                Monique

Repost 0
Published by groupe nature - dans SORTIES
commenter cet article
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 08:00

 

 

Depuis 2 ans nous habitons dans une maison à la lisière des bois…Nous avons l’habitude d’entendre les hululements de la chouette au loin.

Depuis fin mars, les « cris » des chouettes sont différents, ils se sont rapprochés. On les entend près, très près… Les chouettes sont sur le chéneau, en pleine parade nuptiale !

Elles chantent, chacune à son tour. La femelle « kwouett-kwouett » et le mâle « Houououh ».

Les amours ont duré une quinzaine de jours.

Une nuit, nous sommes réveillés par un bruit sourd, lourd, assez inhabituel. Même chose le lendemain…

Je décide de monter au grenier voir ce qui se passe.

Je comprends très vite que notre amie la chouette hulotte est en train de creuser son nid dans la laine de roche et qu’elle s’apprête à nicher.

Le lendemain il y a 3 œufs, les 2 autres arriveront à un jour d’intervalle.

15 mars 2010 5 oeufs

 

Je me suis renseignée sur cette espèce protégée : le temps d’incubation est d’environ 30 jours. Nous ne remonterons pas au grenier pendant cette période pour ne pas les déranger.

Vendredi 9 avril 2010 : un poussin est né, il est recouvert de duvet.

 

9 avril 2010 naissance du premier poussin

 

Chaque matin, un autre poussin arrive dans le nid.

 

11 avril 2010 naissance de 2 autres bébés

 

Aujourd’hui 14 avril, il y a 4 « bébés » et il reste 1 œuf.

 

14 avril 2010 naissance du quatrieme poussin

 

La chouette est craintive, elle part, mais ne tarde pas à revenir.

Pour l’instant, les nuits sont calmes. C’est le mâle qui ravitaille la femelle, il lui apporte des mulots, des musaraignes.

Les « petits » sont encore tout câlins.

La chouette ne quittera pas son nid tant que les petits n’auront pas pris leur envol. Mais ensuite, les jeunes s’égosilleront jusqu’à ce que leur mère revienne avec de la nourriture ! Imaginez le concert à 3 heures du matin !!!

Les jeunes commenceront à voler dans environ 40 jours et s’envoleront définitivement dans 50-55 jours.

 

Céline

Repost 0
Published by groupe nature - dans OISEAUX
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 18:22

 

 

Non, ce n’est pas un gros mammifère échappé du zoo…

C’est un tout petit insecte (3-4 mm de long), une punaise aux ailes blanches ornées de réticulations, on dirait de la dentelle ! Ravissante cette petite bête !!!

Tigre du platane Punaise

 

 

Nous avions vu une belle photo de cet insecte et, dans un article du blog publié le 12.12.09 "la p'tite bête qui monte, qui monte : Leptoglossus occidentalis", Claudie disait qu’elle aimerait bien le rencontrer !!

Michelle d’Annecy connaît cet insecte, elle préférerait ne l’avoir jamais rencontré !!!

 

Tigre du platane Punaise (2)

 

Michelle : « Mes platanes (maison de campagne à Chanos-Curson dans la Drôme) ont été très infestés l'année 2007. Mon traitement a consisté à éplucher toutes les écorces  sous lesquelles l'insecte passe l'hiver et les brûler!!!

Cette année, les platanes ont eu droit à un sérieux élagage. J'ai touvé très peu d'insectes. Le froid est peut-être responsable aussi.

Dès le printemps ces insectes vont pondre sur les feuilles, ils les transforment en feuilles blanchâtres qui meurent et donnent à l'arbre un très vilain aspect. Les feuilles tombent très tôt bien avant l'automne.

L'été ces insectes pratiquement invisibles vous piquent sans douleur particulière, mais les piqûres sont suivies de démangeaisons insupportables… »

 

Tigre du platane

 

Photos de Michelle

 

Corythuca ciliata

Famille des Tingidae, ordre des Hémiptères

Insecte ravageur originaire d’Amérique du Nord, apparu en 1964 en Italie à Padoue, signalé en Yougoslavie en 1970, en France à Antibes en 1975, en Espagne en 1980 ….

La moitié sud de La France est infestée, le tigre a même été signalé à Paris !

Les bestioles hibernent sous l’écorce des arbres, au printemps les femelles survivantes pondent 200 à 350 œufs sous les feuilles, 3 à 4 générations se succèdent…

Le tigre cause de gros dégâts, il affaiblit les platanes qui sont alors attaqués par des maladies cryptogamiques, le chancre coloré, l’anthracnose…

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans INSECTES
commenter cet article
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 06:34
  PRÉSENTE UNE PIÈCE INTITULÉE " LES LOUPS" - CE SAMEDI À 20H30 - CE DIMANCHE À 17 H À LA SOIERIE À FAVERGES  
 CETTE PIÈCE EST ACCOMPAGNÉE 
  DE MORCEAUX MUSICAUX 
  DIRIGÉS PAR MONIQUE THÉHARD VENEZ NOMBREUX VOUS DISTRAIRE 
  QUELQUES MOMENTS.  
 Danièle 
Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 12:22

Maison des Associations (au dessus de l'Office du Tourisme), Faverges 20 h

Groupe Nature de Faverges

Entrée libre pour tous !


Souvenirs de 2 semaines de randonnées à la fin du mois d’août. Loin des sites touristiques et des plages surpeuplées, nous parcourons la Corse secrète, sauvage et mystérieuse

 

lac de Nino 2 (Large).

 

Petits villages perdus dans la montagne, forêts profondes à l’ombre fraîche, torrents impétueux dont l’eau limpide invite à la baignade, anciens sentiers de transhumance, chaque itinéraire apporte sa moisson de découvertes.

 

vallée de la Restonica

 

Je vous propose quelques balades : Le Monte D’Oro, la vallée de la Restonica et ses lacs Melo et Capitello, le lac de Nino, la forêt d’Aïtone et son chemin des châtaigniers, le maquis et les paysages du Capo Rosso …Janine

 

 

 

A la découverte de la Corse au printemps et de ses nombreuses plantes endémiques.

Nous irons dans des sites d'une incroyable beauté du Cap Corse à la région de St Florent, de Calvi à la réserve de Scandola, du massif du Cinto à la Castaniccia.

Claudie et Jean-Marc

Erodium-corsicum-mer.jpg

 

Crocus corsicus

 

 

Le Groupe Nature de Faverges présente des diaporamas une (ou deux) fois par mois de novembre à avril. Prochain diaporama… en novembre.

En mai-juin et septembre-octobre il y a des séances hebdomadaires de détermination de plantes et de champignons.

Rendez-vous le mardi 4 mai au local du Groupe Nature !

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 08:42

IMGP0851Samedi après midi avec mon association de radiesthésie et magnétisme, nous sommes allées au parc Simon Berger devant la mairie de Faverges travailler avec nos pendules, baguettes, instruments de radiesthésie,...IMGP0858

 

Regarder ce que j’ai trouvé avec mes baguettes ? Pas une source, mais une morille !!!!IMGP0848

Je l’ai prise en photo dans la salle, je n'avais pas mon appareil photo sur moi, ...

 

Samedi c'était la fête de la chèvre et imaginez bien que faire du pendule dans un parc avec du monde autour, cela amusait les passants, ….

Quand nous avions programmé le cours  il y a plusieurs mois, nous ne savions pas qu’il y avait cette fête ! Demain je retourne aux morilles avec mon pendule !!! lol !!!

 

 Sabrina

 

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans MYCOLOGIE
commenter cet article
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 06:04

 Lundi 5 avril 2010

 

Nous étions 25 pour cette promenade du lundi de Pâques (des participants des sociétés de Faverges, d’Annecy et aussi de Poisy).

Fabrice –un débutant très volontaire- s’est entraîné à reconnaître les Monocotylédones et les Dicotylédones et à chercher quelques noms sur la clé du livre de Jeanne Covillot.

Pour aller à la cascade d’Angon, le chemin est boueux, mais les 2 cascades sont bien en eau, le site est vraiment superbe !!

 

10-04-05-Angon--1-.JPG

Angon-Francois--2-.JPG

 

 

Au Pont des Fées, nous admirons les « chaudrons de sorcières » ou « marmites de géants » où l’eau tourbillonne. (cf l’article de Roland, géologie).

 

Le but de la promenade, c’est la belle station d’Erythrone dent-de-chien au-dessus du Pont des Fées.

Erythronium dens-canis, du grec erythros rouge, feuilles maculées, fleurs roses, le bulbe est allongé et ressemblerait à une canine de chien, d’où le nom.

Famille des Liliacées. Périanthe (enveloppe florale) pétaloïde rose,  6 étamines, ovaire supère.

En Haute-Savoie, il y a de belles stations au Vuache, au Mont de Musiège, à la montagne des Princes, à Reignier et à Talloires.

C’est une plante rare, mais là où elle pousse, elle est abondante, c’est donc une plante localisée. Elle n’est pas protégée, mais il faut éviter de la cueillir ! Nous avons croisé des promeneurs qui en avaient fait des bouquets, c’est « couillon », comme dirait notre amie Sabrina…!

 

10-04-Angon--5-.JPG

10-04-05-Angon--3-.JPG

 

Roland trouve un champignon qui sent un peu le nitre : Mycena strobilicola.

Peut-être que certains ont trouvé des morilles ???…En tout cas ils n’ont rien dit et les ont bien cachées !!

Retour par le hameau de Vérel où nous admirons encore quelques fleurs dans les jardins.

 

Un compte-rendu plus détaillé a été envoyé aux participants.

 

Monique

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans PLANTES
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 19:11

 

Un tout petit peu de géologie

 

La tectonique soulève, plie ou casse, l’érosion sculpte ! 

 

La cascade d’Angon.

La Cluse d’Annecy, lors des périodes glaciaires, a subi une érosion intense. Les terrains de cette partie basse de la rive droite du lac sont datés dans le jurassique supérieur (env. – 145 MA), mais de deux natures différentes : la partie basale est constituée de calcaires marneux alors que la partie supérieure est en calcaires massifs dits lithographiques, donc beaucoup plus purs et plus résistants.

L’érosion glaciaire a attaqué plus facilement la couche inférieure, tandis que la couche supérieure a beaucoup mieux résisté, d’où la cascade du Nant d’Oy.

Une petite centaine de mètres à l’amont du pont dit des fées, certains ont pu constater un nouveau changement dans la nature des roches : à un calcaire massif au niveau du pont succèdent des strates de différentes épaisseurs, les unes d’un calcaire assez pur, les autres beaucoup plus fines et nettement plus marneuses.

La même raison que pour la cascade explique l’érosion de cette couche par le torrent et, du fait de l’érosion glaciaire, sa brutale disparition un peu à l’amont du pont. On peut donc en déduire que les glaces atteignaient au minimum cette altitude.

 La carte géologique nous indique que nous sommes maintenant dans le crétacé basal

(env. 130 MA).  

 

 

 

Les Marmites de géants ou  aussi Chaudrons de sorcières.

Ces cavités prennent naissance dans des cours d’eau à régime torrentiel à partir d’une discontinuité dans le lit, pouvant retenir des cailloux plus ou moins gros et provoquant un tourbillon quasi incessant qui, à la longueur des temps géologiques, va élargir et approfondir la discontinuité initiale et lui donner cette forme parfaitement circulaire. Il arrive que l’on trouve au fond de la marmite les restes des cailloux responsables, naturellement sphériques !

                                                                                              Roland  ML numerisation0007.jpg

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans GEOLOGIE
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du groupe nature
  • Le blog du groupe nature
  • : passionnés de nature...
  • Contact

Rechercher

Catégories