Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 13:07

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 13:06
Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 13:03
Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 20:44

 

 

 

Quiche aux légumes sauvages

 

Pâte à tarte

 


250g de farine, ½ paquet de levure, 100ml d’huile, 100ml d’eau tiède, une pincée de sel

Mélanger tous les ingrédients sans trop pétrir et étaler la pâte au rouleau ; foncer le moule choisi huilé.

 

Garniture

 

Un grand bol d’orties, un grand bol de bourrache, (on peut mettre n’importe quel légume sauvage : épinard sauvage, ail des ours, berce, consoude …), quelques oignons…

 

Faire fondre les oignons émincés dans de l’huile d’olive.

Quand ils sont devenus transparents, ajoutez les herbes lavées et faire étuver à couvert  en surveillant pour ne pas que cela attache !

Hacher au couteau les herbes.

Préparer un appareil avec 2 œufs battus et un petit pot de crème fraîche (ou soja, ou avoine) saler, poivrer.

Mélanger aux herbes et étendre sur la pâte ; recouvrir d’un peu de gruyère râpé et enfourner à four moyen (180) 20 à 30mn.

 

 

 

 

 

Crumble pommes et sureau

 

 

Beurrer un moule et y déposer le sureau égrainé ainsi que 2 ou 3 pommes coupées en petits morceaux.

Malaxer 200g de farine avec 100g de beurre ramolli et 100g de sucre.

Mettre le mélange sur les fruits.

Faire cuire à four moyen 180° 45mn environ.

Déguster tiède

 

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans RECETTES
commenter cet article
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 07:51

Mycologie-Botanique de l’A.L. d’Ugine

 Champignons et plantes, informations

Plantes invasives

 

Samedi 3 et Dimanche 4 Octobre 2009

Samedi 14 h - 18 h - Dimanche 9 h – 12 h et 14 h – 18 h

Centre Social : Salles Robespierre et Rouget de l’Isle

73200 à Ugine

Recettes, curiosités, photos, jeu, goûter à l’ancienne

Entrée 2 euros

(Gratuit pour les enfants)

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 22:21



Le lieu du rendez-vous est à Conflans au local de la société organisatrice. Les amis d’Albertville, Chambéry, Faverges, Montmélian, Moutiers et Ugine (une quarantaine de personnes) se retrouvent autour d’un petit déjeuner. Nous repartons en direction de Grignon, de l’autre côté de l’Isère dans la forêt de Rhonne.

Après le parking, nous nous dispersons sans l’illusion de ramener une belle cueillette : le sol dans les bois est très sec après ce mois d’août très chaud. Nous explorons une zone de forêt où domine l’épicéa entre 650 et 1100 m d’altitude en direction du col des Fontanettes.

De retour au parking, nous étalons nos champignons sur une couverture en aluminium et nous avons la surprise de découvrir une centaine d’espèces.

 

 

 

 

 

Le pique-nique est agrémenté de savoureuses spécialités. La détermination animée principalement par Marianne Meyer, Daniel Rossat-Mignot, Serge Michelland et Maurice Durand est ponctuée d’anecdotes instructives ou amusantes.

Marie-Reine

Liste des espèces récoltées

1 AMANITA BATTARAE

2 AMANITA CITRINA

3 AMANITA CROCEA

4 AMANITA JUNQUILLEA

5 AMANITA MAIREI

6 AMANITA PHALLOIDES

7 AMANITA RUBESCENS

8 AMANITA VAGINATA

9 BOLETUS EDULIS

10 BOLETUS ERYTHROPUS

11 CALOCERA VISCOSA

12 CANTHARELLUS AMETHYSTEUS

13 CHALCIPORUS PIPERATUS

14 CLITOPILUS CYSTIDIATUS

15 CLITOPILUS PRUNULUS

16 COLLYBIA CONFLUENS

17 COLLYBIA DRYOPHILA

18 COLLYBIA PROXIMA

19 CORTINARIUS CINNAMOMEOLUTEUS

20 CORTINARIUS PURPURASCENS

21 CREPIDOTUS VARIABILIS

22 FOMITOPSIS PINICOLA

23 FULIGO SEPTICA

24 GANODERMA LIPSIENSE

25 GANODERMA LUCIDUM

26 GRIFOLA FRONDOSA

27 GYMNOPILUS HYBRIDUS

28 HETEROBASIDION ANNOSUM

29 HYDNUM RUFESCENS

30 HYGROPHOROPSIS AURANTIACA

31 HYPHOLOMA FASCICULARE

32 HYPHOLOMA SUBLATERITIUM

33 INOCYBE COOKEI

34 INOCYBE EUTHELES

35 INOCYBE GEOPHYLLA

36 KUEHNEROMYCES MUTABILIS

37 LACCARIA LACCATA

38 LACTARIUS FULIGINOSUS

39 LACTARIUS PIPERATUS

40 LACTARIUS PYROGALUS

41 LACTARIUS SALMONICOLOR

42 LACTARIUS VELLEREUS

43 LAETIPORUS SULPHUREUS

44 LECCINUM AURANTIACUM

45 LECCINUM CARPINI

46 LECCINUM DURIUSCULUM

47 LYCOPERDON PERLATUM

48 LYCOPERDON PIRIFORME

49 LYOPHYLLUM CONNATUM

50 LYOPHYLLUM DECASTES

51 MACROLEPIOTA PROCERA FULIGINOSA

52 MARASMIUS ALLIACEUS

53 MEGACOLLYBIA PLATYPHYLLA

54 MYCENA ACICULA

55 MYCENA CROCATA

56 MYCENA FLAVOALBA

57 MYCENA GALERICULATA

58 MYCENA LEPTOCEPHALA

59 MYCENA RUBROMARGINATA

60 NYCTALIS AGARICOIDES

61 OTIDEA ALUTACEA

62 OUDEMANSIELLA RADICATA

63 PHALLUS IMPUDICUS

64 PHOLIOTA ASTRAGALINA

65 PHOLIOTA FLAMMANS

66 PHOLIOTA SQUARROSA

67 POLYPORUS TUBERASTER

68 PORPHYRELLUS PORPHYROSPORUS

69 PSATHYRELLA CANDOLLEANA

70 RICKENELLA FIBULA

71 RICKENELLA SWARTZII

72 RUSSULA ACRIFOLIA

73 RUSSULA ALBONIGRA

74 RUSSULA AZUREA

75 RUSSULA CHLOROIDES

76 RUSSULA CYANOXANTHA PELTEREAUI

77 RUSSULA CYANOXANTHA

78 RUSSULA FOETENS

79 RUSSULA FRAGRANTISSIMA

80 RUSSULA INTEGRA

81 RUSSULA LAUROCERASI

82 RUSSULA LEPIDA

83 RUSSULA OCHROLEUCA

84 RUSSULA PARAZUREA

85 RUSSULA RISIGALINA

86 RUSSULA SUBFOETENS

 

87 RUSSULA VESCA

88 RUSSULA VIOLEIPES CITRINA fo

89 RUSSULA VIOLEIPES

90 RUTSTROEMIA ECHINOPHILA

91 SCLERODERMA CITRINUM

92 SPATHULARIA FLAVIDA

93 STROBILOMYCES STROBILACEUS

94 SUILLUS GREVILLEI

95 TRAMETES VERSICOLOR

96 TRICHAPTUM ABIETINUM

97 TRICHOLOMA COLUMBETTA

98 TRICHOLOMA SULPHUREUM

99 XEROCOMUS CHRYSENTERON

100 XEROMPHALINA CAMPANELLA



Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 21:17

 

 

 

 

Le 28 juillet, la fille d'une de nos voisines nous apporte une grosse chenille trouvée

dans un champ de pommes de terre. C'est la chenille du Sphinx tête-de-mort, Acherontia atropos !

Le nom français rappelle que le papillon est orné sur le thorax d'un dessin évoquant une tête de mort.

Quant au nom latin, il n'est pas réjouissant non plus ! Acheron est le fleuve des Enfers que « les ombres des morts traversent sans retour » et Atropos, la divinité grecque qui, avec ses ciseaux tranchants, coupe le fil de la vie et vous expédie au Royaume des Morts.

 

chenille-troene---Copie.jpg

 

La chenille nous surprend par sa taille : pas moins de 13 cm de long !

On la dirait en plastique ! Le corps est jaune avec des points dorsaux d'un noir pourpré et sept stries latérales obliques, bleu sombre soulignées de blanc.

A l'extrémité de l'abdomen, une corne appelée « scolus », recourbée en S et couverte de petites verrues.

La tête est jaune avec deux larges stries noires.

La chenille ainsi bariolée, devient presqu'invisible dans la végétation : le camouflage est parfait.

 

chenille-pdt-2.jpg

 

Nous l' installons dans un terrarium, au fond duquel nous mettons environ 15 cm de terre et quelques rameaux de troëne : nous avons lu qu'à défaut de feuilles de pommes de terre, elle peut manger du troëne. Je prends quelques photos, mais elle est très agitée et se nourrit très peu. Nous allons chercher des fanes de pommes de terre... mais elle ne les apprécie pas non plus !

A mon grand regret, elle ne veut pas prendre la position de « Sphinx », la partie avant de son corps relevée à angle droit, tête baissée, une posture étrange qui renforce son camouflage.

Et je ne l'entends pas grincer des mandibules, comme je l'ai lu dans les livres. Dommage !

Lorsque je reviens la voir, … elle a disparu ! Elle s'est enterrée pour se nymphoser.

 

Deux semaines plus tard, un peu curieuse, je renverse avec précaution le contenu du terrarium sur un journal et découvre tout au fond, la loge ovoïde dans laquelle repose la chrysalide : elle mesure à peu près 12 cm de long sur 4 cm de large ! L'intérieur de cette loge est lisse, propre, régulier comme revêtu d'un enduit taloché ! J'ai lu que la chenille s'enduisait de salive avant de s'enfoncer dans la terre.

Chrysalide-ds-loge-en-terre.jpg

 

La chrysalide est assez grosse, brillante, de couleur brun rougeâtre. A côté d'elle, la guenille de la chenille, c-à-dire sa peau.

 

Suivra une longue attente... jusqu'au 1er septembre. Le papillon est né, malheureusement ses ailes sont un peu déformées : le passage à travers la terre a t-il été difficile ??

 

Acherontia-atropos-2.jpg

Il refuse de s'alimenter ! Pourtant, je lui donne un peu de miel, mais il ne semble pas y toucher...

Après quelques jours, il meurt...

 

Le 7 août, Henry me téléphone : à la pharmacie, une personne lui a apporté une chenille... de Sphinx tête-de-mort ! Je vais la chercher, j'ai à peine le temps de l'installer dans un autre terrarium

qu'elle s'enterre !

Quelques jours plus tard, je sors la chrysalide de sa loge et l'installe sur la terre : un ami m'a conseillé de procéder ainsi...

Chrysalide-S-Tete-de-mort-14-aout-09.jpg

 

 

Le 14 septembre, naissance du 2ème Sphinx tête-de-mort : il est absolument magnifique !

7 cm de long,..14 cm d'envergure : c'est le plus grand papillon européen par la taille, après le Grand Paon de nuit. C'est aussi le plus lourd (1,5 g !)

 

Acherontia-atropos-sur-couvercle--2-.jpg

 

Acherontia-atropos-14-sept.JPG

C'est un papillon au corps massif fusiforme. Au repos, les ailes sont repliées en « toit », brun sombre avec des reflets noirs et bleutés. Lorsqu'il les entr'ouvre, on aperçoit les ailes postérieures jaunes avec 2 bandes transversales noires. Le thorax porte un motif rappelant une tête de mort. Sur l'abdomen, des segments noirs et jaunes à la manière d'un gros frelon.

 

Tete-de-mort---dessin.jpg

 

Lorsque je le touche, il « couine » grâce à une petite lame située à l'entrée du pharynx. C'est le seul papillon au monde à être capable d'émettre un son !

 

Je lui donne un peu de miel, car je sais qu'il en est friand ! Mais il n'y touche pas ! Je sais pourtant qu'il pénètre dans les ruches et perce sans difficultés les opercules des alvéoles à l'aide de sa trompe courte et solide. Il paraît insensible au venin des abeilles.

 

J'ai laissé le terrarium ouvert : notre papillon s'envolera-t-il ? Il faudrait qu'il trouve un partenaire pour se reproduire et qu'il rejoigne l'Afrique (c'est un grand migrateur !) avant l'arrivée du froid... Mais on dit que cette génération automnale a peu de chance de survie...

 

                                                                           Claudie

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans PAPILLONS
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 07:49

GROUPE NATURE

 

EXPOSITION D’AUTOMNE

 

·      Traditionnelle exposition mycologique

·      « Promenons-nous dans les bois… »  les arbres et arbustes, les fougères, les mousses, les lichens, les champignons,  les animaux

Photos, dessins, comptines, jeux…

·    Diaporamas

·      Exposition « Darwin, la théorie de l’évolution » (2009 : 200e anniversaire de la naissance de Darwin et 150e anniversaire de la publication de « L’origine des espèces »)

 

 

Samedi 26 Septembre 2009,14h-18h

Dimanche 27 Septembre, 10h-12h, 14h-18h

Lundi 28 Septembre réservé aux scolaires

 

Faverges Salle Polyvalente

Entrée libre

Repost 0
Published by groupe nature - dans INFOS
commenter cet article
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 14:20

 


 

Notre montée vers les aiguilles montre un relief tourmenté, travaillé par l’érosion, d’une part actuelle (torrents encaissés, cônes d’éboulis) et d’autre part ancienne, résultant des dernières glaciations (moraines latérales). Un bel exemple de tout cela sur la photo ci-dessous, montrant une moraine glaciaire latérale, elle-même en grande partie emportée par l’érosion du torrent.

 

 

 

Les aiguilles :

  • Elles sont constituées d’un conglomérat d’âge tertiaire (nummulitique moyen - env. – 50 MA), lequel constitue ici la base d’une unité géologique dite flysch des aiguilles d’Arves. Nous avons pu en toucher de nombreux blocs le long du sentier. La grosseur et la variété des éléments constitutifs sont remarquables. Le ciment est siliceux comme le confirme visuellement la présence du lichen géographique.

  • Elles reposent sur des terrains schisteux argileux, plus facilement sensibles à l’érosion, qui sont datés du jurassique moyen à supérieur (env. -130 MA). Il manque donc ici tout le crétacé. Les géologues appellent cela une lacune stratigraphique et expliquent qu’il y a eu ablation d’une énorme épaisseur des couches du crétacé et même dans le jurassique selon les endroits.

  • Les directions des plis affectant les conglomérats d’une part et les couches sous jaçantes du jurassique d’autre part sont différentes. Cela prouve que des mouvements tectoniques ont affecté le jurassique avant le dépôt des conglomérats au tertiaire.

  • Les géologues s’interrogent encore sur l’origine des éléments composant le conglomérat dont certains sont manifestement d’origine assez lointaine.

 

Pour les lecteurs désirant approfondir la question, je conseille le site http://www.geol-alp.com

(page Maurienne sud/Aig_d’Arves.) de M. Gidon

 

Roland ML

Repost 0
Published by groupe nature - dans GEOLOGIE
commenter cet article
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 17:33




Etape 1 (pour tous) : Dénivelé environ 400 mètres : Le Chalmieu (1 560 m) – Le Combet (1 650m) – Les Chabottes (1 960m)

Etape 2 (marcheurs moyens à bons) : Pré Valloire (2 000m) – La Motte (2 179m) – Basse du Gerbier (2 570m).

Au total (les 2 étapes) : le dénivelé est d'environ 1 100m – Temps environ 3h 30.

Carte I.G.N. VALLOIRE 3435 ET

« Si Dame Nature n'a pas une dent contre nous, de l'aube jusqu'au soir nous en verrons quand même trois belles !!! »

Cette année, changement stratégique de date : pour exorciser les « arrosages » d’après 15 août ? Pour profiter d’une flore plus généreuse ? On essaie…

Six heures : le ciel sans nuages est prometteur. Une cinquantaine de personnes, membres ou sympathisants du Groupe Nature partent confiants en direction de la Maurienne.

Huit heures quinze : arrivée à « Le Chalmieu » hameau de la commune d’Albiez-Montrond. Le soleil encourage les randonneurs qui bientôt rejoignent le GR de pays, les yeux rivés au sud sur les 3 majestueuses Aiguilles d’Arves. De nombreux couloirs d’éboulis drainent les sommets environnants et des torrents, la plupart à sec en été, vont se jeter dans la gorge toute proche du Ruisseau du Pradin.

Roland, le spécialiste du groupe, nous éclaire sur la géologie complexe du coin. Paul nous détaille et désigne chaque sommet.

Le sentier assez doux chemine dans les prés puis dans les pâturages. Il est bordé d’arcosses (aulnes verts) arbustes typiques des zones humides d’altitude. La pente s’accentue. Nous traversons à gué quelques torrents. De l’autre côté du ruisseau dame marmotte, à première vue imperturbable continue à s’alimenter ; mais ses coups d’œil furtifs et fréquents vers les intrus que nous sommes dénoncent sa vigilance. Avec mes jumelles, je constate qu’elle sélectionne uniquement les têtes de trèfles, partie la plus nourrissante de la plante. Elle a le droit, elle, et même le devoir de s’enrober de graisse à la belle saison !

Le groupe s’étire et finalement trente personnes se retrouvent à l'Olletaz (2550 m) d’altitude. Mille mètres de dénivelé ont été avalés.

Tour d’horizon émerveillé sur les sommets et les vallées : les 3 aiguilles (3514m pour la Méridionale suivie de la Centrale à 3513 m et de la Septentrionale ou Tête de Chat à 3364 m). A la suite, l’aiguille de l’Epaisseur et de son prolongement une succession de sommets barrent l’ Est jusqu’à la vallée de la Maurienne. Au Nord, à l’arrière-plan, s’étale le massif de la Lauzière et au-delà « nos » Bauges où nous croyons reconnaître l’Arcalod perdu dans les brumes. A l’Ouest, c’est la Grave et Belledonne qui limitent le panorama.

Une douzaine de courageux escaladent un ultime raidillon, histoire de se sentir encore plus près des fameux pics, puis nous rejoignent pour le casse-croûte.

Discussions, photos, sieste, un peu d’herborisation. Que la vie semble douce !

Il est 14 heures : Paul Bardet, organisateur de la sortie donne le signal du départ d’autant que de vilains nuages cotonneux s’accrochent aux Aiguilles. La descente de 2 heures paraît un peu longue à certains. En chemin nous essuyons une légère averse et deux coups de tonnerre font soudain accélérer les traînards. Nous aurons tout de même la chance d’observer une « plumée » qui n’était pas là à la montée : un pigeon ramier se sera fait surprendre par un rapace, certainement une femelle épervier car le mâle (tiercelet) plus petit, se contente de passereaux adaptés à sa taille.

Des alpagistes installent des machines à traire itinérantes. Les vaches, en grande majorité de race « abondance » s’approchent. Nous apprenons qu’il y a peu de « tarines », bien que nous soyons dans la région du fromage de Beaufort, car les « abondances » sont plus généreuses en lait et plus robustes.

Au car, nous patientons jusqu’à 17h 30, règlement de circulation oblige ! Et c’est finalement sous l’averse que nous descendons à Albiez-le-Vieux. Là, Henri Robert, fondateur de notre Groupe Nature de Faverges, nous accueille à son chalet. Il nous fait l’honneur de son étonnant jardin botanique (300 plantes étiquettées). Quel travail ! Quelle passion ! Son fils, poète et musicien nous ravit d’un solo de cor des Alpes et d’un conte plein de magie, tandis que les épouses nous servent le pot de l’amitié. Merci à tous quatre pour cette halte délicieuse.

Enfin, le restaurant « La Grande Chible » nous reçoit pour un repas copieux et varié et c’est Jean-Marc et sa guitare, soutenus par ses complices, qui rythmera la soirée de ses chants tantôt entraînants, tantôt nostalgiques.

Menu : Crudités assorties avec charcuterie du pays – Sauté de veau forestière (viande d'Albiez) avec crozets et pommes de terre à la Savoyarde. Fromages secs (Beaufort, Tomme, Reblochon) ou fromage blanc aux fruits rouges. Desserts assortis. Un quart de vin par personne – Un café.

Une journée bien orchestrée qui restera dans les mémoires. Merci à tous ceux qui se dévouent pour notre plaisir.

Robert Ch.

 

Repost 0
Published by groupe nature - dans SORTIES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du groupe nature
  • Le blog du groupe nature
  • : passionnés de nature...
  • Contact

Rechercher

Catégories