Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Mouche serpent, Raphidia sp

C’est un insecte assez petit, à l’aspect très bizarre. Il y a de très nombreuses années, je l’avais remarqué dans mon petit livre (« Les Insectes » Paul-A. Robert, Delachaux et Niestlé) sous le nom de « Raphidie de Ratzebourg ». Lorsqu’un jour, j’ai enfin vu dans la nature une Raphidie, j’étais enchantée !

Raphidie : 22-5-2014, Planfait,Talloires (74)

Raphidie : 22-5-2014, Planfait,Talloires (74)

Avec ses ailes transparentes et nervurées, disposées en toit au repos, la Raphidie ressemble un peu au Sialis de la vase, Sialis lutaria. Mais le Sialis se rencontre au bord de l’eau, alors que la Mouche serpent est sylvicole. Tous deux faisaient partie des Névroptères (ou Neuroptères), maintenant ils appartiennent aux Mégaloptères.

Au bord de l’eau, le Sialis de la vase, Sialis lutaria : 22-4-2014, St Jorioz (74)

Au bord de l’eau, le Sialis de la vase, Sialis lutaria : 22-4-2014, St Jorioz (74)

La Raphidie possède surtout un très long « cou », un prothorax allongé.

Les Allemands l’appellent « Mouche à cou de chameau », les Anglais « Mouche-serpent ».

Avec son long cou, cette petite Raphidie dresse parfois la tête au-dessus de son corps, comme un serpent prêt à attaquer, dans une attitude d’autodéfense et aussi pour repérer ses proies.

Avec son long cou, cette petite Raphidie dresse parfois la tête au-dessus de son corps, comme un serpent prêt à attaquer, dans une attitude d’autodéfense et aussi pour repérer ses proies.

En France, il y a de nombreuses espèces reconnaissables entre autres à leur ptérostigma, une tache colorée visible sur chacune des 2 ailes : la forme, la couleur, la présence ou non de nervures transverses sont les principaux critères d’identification. Mais ce n’est pas facile, alors on ne donnera pas toujours le nom d’espèce !

Longueur 25-29 mm, ptérostigma brun noir divisé par 3 nervures transverses : Phaeostigma notata (ex Raphidia notata) Photo : A. Benard

Longueur 25-29 mm, ptérostigma brun noir divisé par 3 nervures transverses : Phaeostigma notata (ex Raphidia notata) Photo : A. Benard

C’est une femelle : on voit très bien le long et fin ovipositeur qui lui sert à déposer ses œufs dans les fentes des écorces.

Cette Raphidie a un ptérostigma très allongé et jaune pâle : Rhaphidia cognata (nouveau nom : Subilla confinis) Photo : 22-04-2014 St Jorioz (74)
Cette Raphidie a un ptérostigma très allongé et jaune pâle : Rhaphidia cognata (nouveau nom : Subilla confinis) Photo : 22-04-2014 St Jorioz (74)

Cette Raphidie a un ptérostigma très allongé et jaune pâle : Rhaphidia cognata (nouveau nom : Subilla confinis) Photo : 22-04-2014 St Jorioz (74)

La Mouche serpent habite les forêts de feuillus (chênes, pins...) Elle est carnivore, elle chasse en courant sur le feuillage et les troncs des arbres, les arthropodes, les petits insectes - coléoptères, thrips, psylles, pucerons, ces derniers étant ses proies favorites.

Les larves sont très plates, elles se faufilent sous les écorces et s’y développent pendant 2 ans. Elles consomment des insectes, dont certains ravageurs du bois. Au printemps de la 3ème année, elles se métamorphosent et les adultes émergent en mai.

Alors, ouvrez l’œil, vous avez des chances de rencontrer la Mouche-serpent !

                                        Claudie

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Odette Lussiana 17/05/2021 18:34

C'est une mouche que j'ai vu à la Mollette, entrain de boire de l'eau de pluie sur la table de la terrasse. Aspect très étrange avec son long cou. Je crois bien que c'est toi qui m'as donné son nom. Merci Claudie !