Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 19:58

 Une épaisse couche de neige et plusieurs jours de grand froid ! C’est vraiment l’hiver…

 

P1050319.jpg

.
Lundi 6 février 16h30 J’observe deux jeunes chevreuils  à l’orée de la forêt. Ils grattent la neige avec les pattes avant, puis plongent la tête vers le sol pour brouter quelques brins d’herbe. Ils relèvent fréquemment la tête, oreilles dressées, aux aguets. Au bout d’une heure environ, ils disparaissent dans le bois.

 

chevreuils.jpg

 

Mardi 7 février 9h Un superbe brocard s’approche du vieux pommier tombé sous le poids de la neige. Il mange quelques lichens  trouvés sur les branches. Il les mâche longuement. Il gratte sous les arbres. Puis il monte lentement en direction de la jeune sapinière. Il fait plusieurs allers-retours le long de la clôture et trouve enfin un passage.

 

chevreuil1


Presque chaque matin, je vois  trois écureuils. Le plus gros gratte la neige, faisant un profond trou, non loin du noyer. On ne voit plus que sa tête. Ses fines oreilles terminées par une touffe de poils sont dressées. Il surveille les alentours et recommence à creuser.

 

chevreuil-et-ecureuil.jpg

 

  ecureuil - Copie                                                                                                                                                                                                                  

Au moindre bruit, pfft, en deux bonds gracieux,  il file près d’un arbre,  grimpe à l’arrière du tronc et se cache dans les branches. Dès qu’il a trouvé la noix qu’il avait précieusement cachée cet automne, il la saisit avec ses deux pattes avant et la mange sans tarder. Puis, il s’en va creuser un peu plus loin….


                              Janine

Repost 0
Published by groupe nature - dans MAMMIFERES
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 10:29

 

Les mâles ont de puissantes cornes recourbées. Leur robe est marron avec les flancs, les bouts des pattes et le museau blancs.

 Les femelles ont un pelage brun cannelle. Elles ont parfois de petites cornes, fines, courtes et peu recourbées.

Mouflons mâles

 

Mouflons femelles

 

Le rut a lieu en octobre- novembre.

Les femelles mettent bas fin février, début mars. Elles ont 1 à 2 petits qui seront allaités 2 à 3 mois.

Mâle femelle deux petits

 

  photos prises le 3 mars  à Mercier

Mouflons fammille

Mouflons mâles 2 - Copie

 

 

 Les jeunes restent avec la harde des femelles.

 

La nourriture varie selon les saisons (essentiellement des plantes herbacées, mais aussi bourgeons, mousses, lichens, baies, glands, châtaignes, champignons, jeunes pousses d'arbres et arbustes...)

 

En automne les mouflons descendent pour chercher des fruits variés, en hiver ils descendent vers les fonds de vallée, les escarpements rocheux.  

Mercier Mouflons 10 janvier 2010

 On les voit très bien à Mercier, quelquefois très près de la route ou de la piste cyclable.

On les observe aussi le long de la voie rapide, de l'autre côté du grillage.

Aussi à Giez , ou au dessus de St Férréol (Lautharet, la Lavanche), parfois très près des maisons .    


  Ils remontent au printemps avec la reprise de la végétation. On les verra alors en altitude, près des chalets de l’Arclosan, par exemple.

 

Les Mouflons, originaires de Corse et de Sardaigne, ont été introduits dans les Pyrénées, les Cévennes et la Baie de Somme (Marquenterre). Ils ont été introduits dans les Alpes en 1949 avec succès, puisqu'ils y sont aujourd'hui plus nombreux qu'en Corse.

Ils ont été aussi introduits sur les îles Canaries, à Hawaï et aux Kerguelen..

C’est donc un animal extrêmement adaptable et prolifique, qui peut vivre autant dans des climats chauds subtropicaux méditerranéens (Hawaï, Corse) que dans des climats froids (îles Kerguelen) où la température descend quand même rarement en dessous de 0°.

 

Nous aimons bien rencontrer les mouflons et souvent, nous faisons le détour par la petite route de Mercier pour essayer de les photographier.

 

                                                   Claudie

Repost 0
Published by groupe nature - dans MAMMIFERES
commenter cet article
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 08:33

Samedi 13 février 2010 9h du matin


Je prenais tranquillement mon petit déjeuner, quand, tout à coup, depuis la fenêtre de ma cuisine, je vois 2 chevreuils dans le pré au dessus de chez moi. Ils avancent lentement, enfonçant dans l’épaisse couche de neige.

 

Copie-de-P1000276--Large-.JPG


Le jeune chevrillard semble avoir environ 1 an. L’autre est un très beau brocard de 3 ou 4 ans. Ses bois tout neufs sont recouverts de velours. Les 2 animaux font le tour du tas de branches, mangeant au passage quelques bourgeons. Ensuite, ils montent sur le talus, grattant la neige par endroit pour trouver quelques ronces. Puis ils se dirigent vers la forêt.


Copie-de-P1000255--Large-.JPG

 

Copie-de-P1000256--Large-.JPG

 


Le chevreuil, Capreolus capreolus est un mammifère ongulé de la famille des cervidés.Il est présent dans toute l’Europe (sauf Irlande, Corse, Sardaigne, Sicile et Iles Baléares).

Dépourvu de queue, le chevreuil porte sur le fessier une tache claire appelée : le miroir. Il se nourrit des feuilles de jeunes arbres puis en automne il mange lierre, ronces, myrtilles, framboisiers…

La fécondation a lieu en été, période du rut, mais la gestation ne commence réellement qu’à la fin décembre (implantation embryonnaire différée) pour des naissances entre la mi-mai et la mi-juin. La chevrette a généralement 2 faons pesant entre 1 et 2 kg.

Le chevreuil a une durée de vie de 10 à 15 ans.

 


                                                                                 Janine

Repost 0
Published by groupe nature - dans MAMMIFERES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du groupe nature
  • Le blog du groupe nature
  • : passionnés de nature...
  • Contact

Rechercher

Catégories